Manif pour tous, RSTA menacé et euthanasie en question... Les Unes de la presse Outre-mer

revue de presse
Unes presse
La Manif pour tous a mobilisé des centaines de milliers de manifestants à Paris, quelques centaines en Martinique. La Nouvelle-Calédonie à court d'essence, et les derniers jours du RSTA mobilisent la Réunion.
Mai, le mois de la mémoire pour les descendants d'esclaves. Ce lundi 27 mai, qui célèbre l'abolition de l'esclavage dans l'archipel étant un jour férié en Guadeloupe, pas de journal aujourd'hui. Le France Antilles Guadeloupe date donc du samedi 25 et annonce ce "week-end de mémoires".
Une marche prévue pour les élèves scolarisés aux Abymes n'a pas eu lieu, nous apprend le quotidien, annulée sur décision d'Eric Jalton. "Un mystérieux texto annonçant que le sang allait couler à Lacroix a incité le député –maire à prendre des mesures de précaution".

FA GUADELOUPE 27/05

 

Manif pour tous

Dans les autres Départements d'Outre-mer, La Manif pour tous apparaît en Une de la presse; Si entre 150 000 et 1 million de personnes s'étaient rassemblées à Paris ce dimanche 26 mai, la mobilisation contre le mariage homosexuel, ne s'est pas cantonné à la capitale française.
 
En Martinique tout d'abord avec 400 personnes réunies Samedi soir à Fort-de-France à la "Veillée des familles" rapporte France Antilles Martinique qui assure, contrairement au rassemblement parisien, que celui-ci s'est déroulé dans le calme.  
Autre info en Une du quotidien, un conflit entre l'Etat et le Conseil général "Le chantier du futur commissariat de police de Fort-de-France devait débuter en octobre par des fouilles archéologiques, relate le journal, Mais Etat et Conseil général sont en désaccord pour libérer l'actuel parking attenant à l'atrium".
 
Le Journal de l'île de la Réunion titre aussi sur l'événement, mais à Paris. "Un million de personnes dans les rues selon les manifestants", titre le journal. Au Barachois, ils étaient "près d'une centaine" à se réunir " pour faire entendre leur désaccord avec l’adoption du mariage pour tous".
La photo centrale est, elle, consacrée à une affaire de corruption. "Le douanier s'est fait acheter avec des bagues", relate le JIR. Un bijoutier et un fonctionnaire qui risquent la détention provisoire doivent être présentés ce lundi au juge d'instruction.
 
 
Fait-divers également en Une de France Guyane. "Le commerçant de Kourou toujours hospitalisé". Agressé mercredi soir il est victime d'une fausse rumeur qui le donne pour mort. Vivant donc, Jing Xu pourrait cependant  "perdre l'usage de son bras".
Autre grosse information de la journée, la finale des play-offs en handball féminin et la victoire aux tirs au but des Kourouciennes face à l'AJSE.

Une FA Martinique 27/05
Une jir 27/05
Uen France Guyane 27/05

 

Menace sur le RSTA et euthanasie en question

Social en une de Témoignages avec la bataille pour le maintien du RSTA, qui doit disparaître au 31 mai. "Le moment de l'union" titre le quotidien sur une photo d'une pancarte brandie lors d'une manifestation. "Des Réunionnais risquent de voir leur revenu diminuer dans quatre jours. La bataille pour le maintien du RSTA, c'est une cause qui peut faire l'union des Réunionnais", assure Témoignages.
 
Soins palliatifs "Question de vie ET de mort", titre le Quotidien de la Réunion qui s'est penché sur les questions de la fin de vie et l'euthanasie. En la matière, "une enquête locale montre la prudence des Réunionnais en la matière".

Une temoignages 27/05
Une quotidien 27/05

 
Grève générale en Nouvelle-Calédonie

"Le pays coupé en deux". Les Nouvelles-Calédoniennes s'inquiètent des conséquences de la grève générale qui a pris fin ce dimanche. "Pompes à essence à sec, buralistes en panne de cigarettes et barrages routiers en série ont crispé certains Calédoniens" déplore le quotidien illustrant ses propos d'une photo d'un barrage et d'un véhicule brûlé à Poya.
 
Une LNC 27/05

 
Politique et économie en Polynésie

Les Nouvelles de Tahiti titrent à nouveau sur la résolution de l'ONU et la réinscription de la Polynésie sur la liste des territoires non autonomes à décoloniser. "Pour Oscar Temaru, une fois que nous sommes inscrits, nous le sommes pour toujours".
Sur le même sujet et toujours à la Une, l'intervention du député Calédonien à l'Assemblée. "Gomes en remet une couche" affirme le journal ajoutant qu'il "nie le droit international".
 Teva Rohfritsch et sa position (favorable) sur la tenue d'une référendum sont également en première page du quotidien. Des encarts politiques qui entourent la photo et le titre central : "Electricité, pourquoi c'est si cher" demandent les Nouvelles qui s'appuient sur un audit préconisant davantage de transparence et de contrôle dans le secteur.

Une nouvelles tahiti 27/05

 
 
 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live