Des collègiens de Rambouillet retracent l'histoire de l'esclavage en BD

culture
BD esclavage
Deux classes de 4ème d'un collège de Rambouillet ont écrit et illustré une BD sur l’esclavage. Pour les guider dans leur travail, leurs professeurs de dessin, d’histoire, de français, de musique, de techno, une documentaliste et un « vrai » dessinateur Serge Diantantu, de l’Unesco.

8 mois de travail

C’est un projet de grande ampleur dans lequel se sont investies ces deux classes du collège Catherine de Vivonne. Depuis le mois d’Octobre, ces élèves de quatrième travaillent sur l’esclavage, qui fait partie du programme en 4ème. Pour retracer cette histoire douloureuse, ils ont choisi le dessin et la fiction. Résultat : une BD de 13 planches qui raconte l’histoire du commerce triangulaire.

BD esclavage
Bien sur, ils n'ont pas été seuls pour réaliser ce gigantesque travail. Leurs professeurs des matières concernées les ont guidés, tandis que Serge Diantantu, dessinateur d'origine congolaise, leur a fait profiter de son expérience. Une manière ludique et responsable de les intéresser à leur scolarité.

BD esclavage

Le scénario a été élaboré par eux seuls. Leur BD raconte l'histoire d’un jeune mousse qui appareille sur un bateau à Bordeaux. Direction l’Afrique, où une "cargaison" particulière les attend. Les planches ont été dessinées par les collégiens en groupe de 3 ou 4.

 

BD esclavage

Le livre a été baptisé « Océan-Liberté ». Les élèves avaient envie de retenir l’espoir dans ce chapitre particulièrement cruel de l'Histoire.