publicité

Expo de Maillots

Le salon du maillot de bain, Mode City vient de fermer ses portes au Parc des expositions à Paris. En ces temps de crise, les créateurs osent tout. Tour d'horizon avec Laetitia, Doriane et Fabienne.

© Mode City
© Mode City
  • La1ère.fr
  • Publié le , mis à jour le
A Paris, au Parc des expositions, Mode City  présente les derniers modèles de vêtements de plage. Un constat s'impose, en 2014, on osera tout. Est-ce un effet de la crise économique mondiale ? "Peut-être, répond Cathie Phily, responsable Boutique de la marque Empreinte, le corps est devenu une valeur. Les femmes ont envie d'avoir des maillots de bain personnalisés. Les deux pièces font un retour en force sur les plages et Il faut donc s'adapter aux formes généreuses". Côté matière, forme et couleur, le choix est incroyable. Des bikinis, des triquinis, à fleurs, en tissus léopard, aux couleurs acidulées ou bariolées, tout est permis. Pour se retrouver dans cette caverne digne d'Ali Baba, trois jeunes femmes, Laetitia, Doriane et Fabienne nous ont livré leurs avis sur le maillot de bain qu'elles aiment porter... ou pas.    

Laeticia et "Tais toi jaloux"

Pour Laetitia, le maillot de bain doit être coloré. "J'aime bien la marque Tais toi jaloux qui fabrique des maillots avec du tissus africain et du wax. Toutes les femmes peuvent les porter, pas seulement les afro-caribéennes. Ici au salon, raconte Laetitia, on a pu voir un défilé avec des maillots de bain signés Bia Brazil, une autre marque qui propose des imprimés aux couleurs originales. C'est très habillé pour la plage"... Laetitia n'ira pas à la plage cette année, enfin si... à Paris plage.
© DR
© DR


Doriane, "le triquini pas franchement pratique"

Doriane, elle, espère bien se rendre prochainement à la plage, au Gosier en Guadeloupe. Alors, regarder les maillots de bain, ça lui plait bien. "Ici, au salon, j'ai bien aimé les marques Wacoal et Athena. Athena, c'est classique et simple. Wacoal mélange des imprimés panthères, tropicaux, verts ou roses. C'est frais, précise Doriane. Moi, j'aime bien les deux pièces brésiliens avec beaucoup de couleurs. On a vu aussi pas mal de triquinis. Mais le problème, c'est que ce sont toujours des filles du style Rihanna qui portent ça. J'imagine que quand on s'assoit, c'est pas franchement pratique".
© DR
© DR

Fabienne et Empreinte

Fabienne, elle aussi, espère bien partir se baigner prochainement en Guadeloupe. En matière de maillot de bain, elle aime bien "les maillots échancrés et brésiliens mais surtout ceux qui tiennent bien la poitrine. Ici à Mode City, poursuit Fabienne, les filles qui défilaient, étaient tellement minces qu'il était un peu difficile de se rendre compte de la qualité des maillots". Mais elle a découvert la marque française, Empreinte, dont le siège se trouve à Brest.

© DR
© DR




Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play