Gravir deux fois l'Alpe-d'Huez: Kevin Reza et les autres coureurs du Tour de France vont avoir besoin de courage!

cyclisme
Col de Sarenne
La descente du col de Sarenne, entre les deux ascensions de l'Alpe d'Huez, s'annonce particulièrement périlleuse ©JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
La 18ème étape du tour de France, ce jeudi, est une grande première: les 177 rescapés de la grande boucle vont devoir grimper deux fois les pentes de l'Alpe d'Huez. Comme tout le peloton, Kevin Reza et Yohann Gène, les deux Guadeloupéens du tour, redoutent cette journée.
Une étape surhumaine et une marée humaine attendent ce jeudi les coureurs du Tour de France. Dans la montée vers l'Alpe-d'Huez, les organisateurs de la grande boucle annoncent entre 700.000 et un million de spectateurs! Les 21 virages de ce col mythique du tour seront à gravir deux fois, avec entre-temps une descente de tous les dangers par le col de Sarenne. Pour parachever ce tableau dantesque, la météo devrait être orageuse cet après-midi sur les Alpes. Tous les ingrédients sont réunis pour que cette 18ème étape du tour entre dans la légende.


Et les coureurs?

Les 177 cyclistes encore en course redoutent particulièrement cette étape. Répondant à un message du pistard Grégory Baugé, Kevin Reza, l'un des deux Guadeloupéens engagés sur le Tour, n'en fait pas mystère: il va falloir du courage!

Ou en sont les Reza et Gène?

Hier, lors du contre la montre de 32 kilomètres entre Embrun et Chorges, les deux coureurs de la formation Europcar se sont plutôt bien classés:
  • Kevin Reza a terminé 74ème, à 5'25 de Chris Froome.
  • Yohann Gène a pris la 87ème place à 5'51.
Au classement général:
  • Kevin Reza est 150ème à 2h41
  • Yohann Gène est 166ème à 2h50.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live