Les Bleus assurent l'essentiel en l'emportant 4-2 en Biélorussie

football
Ribery homme du match Biélorussie - France
©Franck Fife / AFP
L'équipe de Didier Deschamps a souffert en première mi-temps, mais grâce à un super Franck Ribery, la victoire était au bout de la rencontre. Les Bleus sont désormais assurés de disputer les barrages.
Didier Deschamps avait pourtant considérablement remanié l'équipe de France, mais la première mi-temps fut profondément laborieuse. Sur une grosse faute de main d'Hugo Lloris, les Biélorusses ont pris l'avantage à la 32ème minute. Mené d'un but, les tricolores sont rentrés au vestiaire la tête basse.

une deuxième mi-temps bien différente!

Dans le vestiaire des Bleus durant cette mi-temps, il s'est passé un épisode important, que Franck Ribéry a raconté quelques minutes après la rencontre. Bien que remplaçant, Patrice Evra a pris la parole dans le huis clos du vestiaire pour remotiver les troupes. Un électrochoc efficace puisque la seconde période a tourné à l'avantage des Français. Dés la 47ème minute, Ribéry a marqué un pénalty. A la faveur d'une nouvelle erreur de Lloris, les Biélorusses ont brièvement repris l'avantage (2-1). Mais Ribéry, indiscutablement l'homme du match, a récidivé quelques minutes plus tard sur un centre de Valbuena. Nasri, entré à la 62ème minute en remplacement de Payet, a marqué le troisième but tricolore, avant une ultime réalisation de Pogba.

Barrages en vue

Didier Deschamps est apparu soulagé après la rencontre. "Ce match doit nous servir de déclic pour les barrages" a plaidé le sélectionneur, tandis que le sauveur des Bleus, Franck Ribery, a assuré que les joueurs français allait tout faire pour être présents au mondial brésilien. Les barrages auront lieu en novembre. Auparavant, en octobre, pour un ultime match sans enjeu dans leur groupe de qualification, les Bleus affronteront la Finlande. Le seul objectif de ce match sera de se rassurer et d'arriver aux barrages dans les meilleures conditions tactiques et psychologiques, après ces derniers matchs très fébriles.


Revoir les buts du match