publicité

Jesse Jackson appelle les Etats-Unis à cesser leur embargo contre Cuba

En visite à Cuba, le révérend afro-américain Jesse Jackson a appelé les Etats-Unis à mettre fin à l'embargo qu'ils imposent à Cuba depuis une cinquantaine d'années, ont rapporté les médias officiels de l’île. 

Jesse Jackson à Washington DC en août 2013 © Saul LOEB/AFP
© Saul LOEB/AFP Jesse Jackson à Washington DC en août 2013
  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le
Jesse Jackson, figure historique de la défense des droits civiques aux Etats-Unis et ancien compagnon de route de Martin Luther King, a lancé cet appel à l'église baptiste Ebenezer à Mariano, dans la banlieue de La Havane, a indiqué dimanche l'agence officielle cubaine Prensa Latina.
           
Les Etats-Unis ont imposé en 1961 un embargo économique, commercial et financier à l'encontre de Cuba, qui a survécu à la guerre froide. L'actuel gouvernement dirigé par le président Raul Castro, rejette toute idée d'élections pluralistes, condition posée par Washington à la levée des sanctions.
           

Médiateur pour les FARC

Jesse Jackson, qui effectue sa troisième visite à Cuba, doit y rester jusqu'à lundi. Samedi, il a accepté une demande de la guérilla colombienne des FARC de servir de médiateur pour la libération du vétéran américain Kevin Scott Sutay, enlevé en juin par les rebelles.
           
Dans un communiqué publié sur le site internet du quotidien El Tiempo, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont demandé au pasteur américain de faciliter la libération du vétéran qui avait été enlevé dans la région du Guaviare (centre-est de la Colombie) où il voyageait en tant que touriste.
           
Il y a deux semaines, le révérend Jackson avait appelé les FARC à libérer leur otage américain au cours d'un forum de leaders noirs en Colombie. Il a indiqué à La Havane accepter cette demande et qu'il servirait de médiateur pour aider l'ancien militaire américain à retrouver "sa famille et notre nation".
           
Des représentants du gouvernement colombien poursuivent actuellement à Cuba avec des délégués des FARC des négociations afin de tenter de mettre fin à leur conflit.
1 380 548 481

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play