Le patron d'Arianespace estime que "le Centre Spatial Guyanais accomplit un travail remarquable"

économie
Ariane V214
3e lancement de l'année d'une Ariane 5 cet après-midi au Centre Spatial à Kourou. ©D.R
Dans une interview au journal économique "L'usine Nouvelle", Stéphane Israël s'exprime sur la forte concurrence dans le secteur des lancements de satellites. Il adresse un message de confiance sur l'avenir d'Arianespace, malgré l'arrivée de nouveaux lanceurs. 
"Arianespace surmontera la concurrence de SpaceX", c'est le message délivré par Stéphane Israël, le PDG d'Arianespace, dans cette longue interview accordée à L'Usine Nouvelle. Il dresse d'abord l'état de santé très satisfaisant de la firme européenne: 57 lancements consécutifs réussis, et un nombre record de contrats signés cette année 2013: 12 sont déjà paraphés et Ariancespace est en discussion avec le Brésil pour le lancement d'un satellite institutionnel. 

Grosse concurrence

Le PDG d'Arianespace cherche à relativiser l'arrivée sur le marché de SpaceX qui a réussi le lancement de se fusée Falcon 9. "Nous avons dans le passé été inquiétés par le lanceur russe Proton, qui cassait les prix. Nous avons surmonté cette concurrence (...) Si à un moment donné, nous avons des logiques de prix à adapter entre les petits et les gros satellites, nous les regarderons en fonction de la concurrence.". Après le tir réussi de SpaceX, le 29 septembre dernier, le PDG d'Arianespace a d'ailleurs félicité la firme concurrente via son compte twitter!

Des investissements sur Kourou?

Interrogé sur de possibles investissements à venir sur Kourou, le PDG d'Arianespace précise d'abord que le Centre SPatial Guyanais effectue "un travail remarquable". Il explique ensuite que "Des investissements de quelques millions d'euros pourraient être nécessaires sur la base pour gagner en souplesse face aux aléas inhérents à notre activité et augmenter la capacité d’accueil des satellites. On a également des objectifs de réductions des durées de campagne Soyouz et Vega sur lesquelles nous sommes encore en période d'apprentissage".

Stéphane Israel Arianespace
Stéphane Israel, derrière Arnaud Montebourg, à la sortie de Matignon ©Bertrand Langlois/AFP

Qui est Stéphane Israël?
Nommé en avril 2013 en remplacement de Jean-Yves Le Gall, Stéphane Israël est âgé de 42 ans. Il était jusqu'à sa nomination directeur de cabinet d'Arnaud Montebourg, au ministère du redressement productif. Agrégé d'Histoire et Normalien, il était auparavant proche de Laurent Fabius.