Lynda Pavy, martiniquaise, lauréate de la fondation Euris pour les études supérieures

éducation
boursier élèves méritant Euris
Lynda, 18 ans, lauréate de la bourse de la fondation Euris ©Tessa Grauman
La fondation Euris récompense chaque année 40 élèves méritants. La cérémonie de remise des bourses a eu lieu mercredi soir à Pavillon Gabriel à Paris. Quatre Ultramarins ont été récompensés.
Etre un élève brillant, obtenir une mention très bien au baccalauréat et venir d’un milieu modeste : ce sont les trois critères retenus par la Fondation Euris pour la sélection de ses lauréats.
Lynda Pavy, jeune martiniquaise fait partie de la promotion 2013/2014.

Ingénieure agronome, une vocation


C'est lors de son stage obligatoire en entreprise en classe de troisième, réalisé dans un organisme de recherche que Lynda a découvert sa vocation: elle sera ingénieure agronome.
Et ce ne sont pas ses résultats scolaires qui feront obstacle à ses ambitions. Elève au lycée Acajou 2 du Lamentin en Martinique, la jeune fille obtient en juin dernier son bac S avec la mention très bien et 17,66 de moyenne.
Depuis le mois de septembre, elle est en classe préparatoire de biologie et sciences de la terre au lycée Pierre de Fermat à Toulouse. 

La bourse: une aide financière utile


La bourse de la fondation Euris lui a permis de financer en partie ses frais d'installation et d'internat.
Un soutien bienvenu pour ses parents dont les revenus sont très modestes. Le père de Lynda est au chômage et sa mère est formatrice. Sans compter que la soeur aînée de Lynda suit déjà des études supérieures dans l'Hexagone. 
Sans cette bourse la jeune Martiniquaise aurait sans doute persévéré dans ses études d'ingénieure agronome, mais "cela aurait été plus dur", confie-t-elle.
Son objectif  est de se former dans l'Hexagone, puis de retourner chez elle et travailler sur un dossier particulièrement sensible: celui des pesticides. 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live