Publication du baromètre des connexions Internet dans les DOM

internet
Degroup test baromètre
©Degrouptest
Le site de tests d’éligibilité multi-opérateurs DegroupTest publie aujourd’hui le baromètre des débits du premier semestre 2013 pour la France hexagonale et les départements d’Outre-mer. 
Afin de réaliser ce baromètre de la connexion moyenne en France métropolitaine et dans les DOM pour les accès fixes, le site DegroupTest a effectué près de 4 millions de tests entre le 1er janvier et le 30 juin 2013.
 
En ce qui concerne l’Hexagone, le débit moyen des connexions fixes (ADSL et FTTX confondus) est de 8,76 Mb/s en réception (stable par rapport au deuxième semestre 2012) et de 2,18 Mb/s en émission (+36%). Le temps de réponse moyen est, quant à lui, de 76 millisecondes (valeur stable par rapport au semestre précédent), relève DegroupTest.
 
En Outre-mer, les résultats sont variables, avec un important retard pour la Guyane par rapport aux autres Dom. 
 
Pour la Martinique, « l’opérateur LeCable (Numericable) est de loin l’opérateur à proposer le meilleur débit descendant avec un débit moyen de 5,73 Mb/s ainsi que le meilleur débit montant avec 801 Kb/s », selon DegroupTest. Les trois autres opérateurs Only, Mediaserv et Orange proposent des prestations similaires.
 
En Guadeloupe, on retrouve la même configuration qu’en Martinique. Là encore, pour DegroupTest, « c’est LeCable (Numericable) qui surclasse ses concurrents avec une moyenne de 5,98 Mb/s en débit descendant et 826 kb/s en débit descendant et un ping (temps de réponse, voir glossaire plus bas, ndlr) de 151 millisecondes. Là encore LeCable est en moyenne deux fois plus rapide que ses concurrents. »
 
« Même si elle fait décoller la fusée Ariane, la Guyane est en retard en matière de débit Internet », note le baromètre. « Le meilleur opérateur Only ne propose qu’une moyenne des débits descendants de 4,11 Mb/s. bien en dessous du débit moyen de la France métropolitaine. »

A la Réunion, Zeop domine largement ses concurrents, souligne DegroupTest. « Cependant, c’est normal puisqu’il est le seul à proposer une offre fibre optique sur l’ile. De plus, il ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin puisque l’opérateur annonce qu’il va faire passer ses offres de 35 Mb/s à 100 Mb/s. Quant aux opérateurs xDSL, SRR prend la tête avec un débit descendant de 5,33 Mb/s. Orange arrive bon dernier. »
 
Quant à Mayotte, « deux opérateurs se partagent le marché et l’on remarque qu’à l’instar de la Réunion, Orange fournit un débit descendant faible, deux fois inférieur à celui de son concurrent Only : 2,35 Mb/s contre 5,31 Mb/s. »
 
Voir l’intégralité du document ici

Degroup test


 

Méthodologie

Ces résultats sont tirés de l'ensemble des tests de débits effectués sur le site DegroupTest (serveur hébergé chez OVH à Roubaix) du 1er janvier au 30 juin 2013, soit 3.902.196 tests. Avec l'identification de l'adresse IP, DegroupTest précise avoir pu répartir les données en fonction des réseaux des opérateurs et calculer les moyennes pour chaque opérateur fixe.
 

Interprétation des résultats

Ces chiffres sont des moyennes et non des maximums, selon DegroupTest. Ils ne reflètent pas les possibilités maximum des connexions mais uniquement une tendance générale moyenne, dépendante de la situation géographique des utilisateurs et de la configuration matérielle et logicielle des ordinateurs utilisés pour faire les tests de débit. Ce dernier point peut s'avérer déterminant lorsqu'il s'agit de connexion à très haut débit (100 Mb/s).
 

Glossaire

Débit descendant (en bits par seconde) : débit mesuré en téléchargement depuis l'extérieur vers le terminal de connexion de l'abonné
Débit montant (en bits par seconde) : débit mesuré en téléchargement depuis le terminal de connexion vers l'extérieur
« Ping » ou temps de réponse ou (en milliseconde) : temps que met un paquet de données pour effectuer un aller-retour entre deux machines distantes
FTTx : Terme désignant l’ensemble de technologie à base de fibre optique (FTTH, FTTLA, FTTB…)
xDSL : Terme désignant l’ensemble de technologies DSL (ADSL, ADSL2+, VDSL, VDSL2, SDSL…)