outre-mer
territoire

Le CASODOM récompense les talents d’Outre-mer

éducation
casodom
©DR
Le Comité d'Action Sociale en faveur des Originaires des Départements d'Outre-mer en Métropole (CASODOM) a honoré lundi les 32 lauréats des « Talents d’Outre-mer », reconnus pour leur excellence dans divers domaines de compétence. Nous avons rencontré certains d'entre eux. 
Ils étaient 32 talents d’Outre-mer, 18 jeunes diplômés et 14 confirmés, à recevoir hier (lundi) une récompense du CASODOM, le Comité d'Action Sociale en faveur des Originaires des Départements d'Outre-mer en Métropole. Venus de la Réunion, de Martinique, de Guadeloupe, de Guyane et même de Tahiti, tous ont été reconnus pour leur excellence dans différents domaines, le but étant de montrer que les Outre-mer ne sont pas que talentueux dans le sport et la musique. Les reporters de radio Outre-mer 1ere ont rencontré certains d'entre eux.  
 

Reportages audio

La Réunionaise Aurore Vaintinadapoulé a été saluée pour les études qu'elle mène avec brillo. La jeune fille de 26 ans, titulaire d'un Master 2 en bio-informatique prépare une thèse sur la détection des protéines olfactives de certains moustiques vecteurs du paludisme. Elle a fait toute sa scolarité à la Réunion jusqu'à sa licence en biochimie. Son ambition est maintenant de contribuer à la création d'une filière bio-informatique à la Réunion. Son portrait avec Fabienne ACOSTA   

Aurore Vaintinadapoulé


Grand et longiligne, Olivier Volcy ne passait pas inaperçu ce lundi au Palais d'Iéna. Mais c'est surtout parce qu'il porte l'uniforme de l'Ecole Polytechnique. Venu de Guadeloupe pour ses études, Olivier n'a que 21 ans, mais un parcours scolaire des plus remarquables : le bac en poche à 16 ans et demi, une classe préparatoire en Math Supérieure, et l'admission à l'Ecole centrale de Paris et l'Ecole des Mines et des Ponts et Chaussées. Mais seule Polytechnique l'intéressait… pour poursuivre sa prépa. A Paris, le reportage de Fabienne ACOSTA  

Olivier Volcy


Une Martiniquaise est également sortie du lot : Audrey Lecurieux-Durival est l’une de ceux qui feront voler nos avions de demain. Martin BAUMER l’a rencontrée

Audrey Lecurieux-Durival

 
Le concours réservé aux originaires des DOM a pour la première fois dérogé à sa règle pour accueillir un Polynésien : Nicolas Vons, bientôt diplômé de la grande école Polytechnique. Reportage de Martin BAUMER

Nicolas Vons


 
Publicité