Nelson Mandela est mort

nelson mandela
Mandela 3
©AITV
"Nous aimerons toujours Madiba". C'est avec ces mots que Jacob Zuma, le président Sud-Africain, a annoncé jeudi soir le décès de Nelson Mandela. Le héros de tout un peuple avait 95 ans. Nelson Mandela, l'homme, est mort. La légende de Madiba, elle, ne fait que commencer.
Il y a cinq mois, au mois de juin, le monde entier s'attendait au décès de Nelson Mandela. Mais après des semaines et des mois d'incertitudes, les communiqués sur son état de santé avaient fini par annoncer qu'il allait mieux et pouvait regagner son domicile. C'est finalement ce jeudi 5 décembre, entouré de toute sa famille rassemblée à son chevet que Madiba, le père de la nation arc-en-ciel s'est éteint. 
C'est Jacob Zuma, président d'Afrique du Sud, qui en a fait l'annonce ce soir à la télévision:
##fr3r_https_disabled##


Séquelle de sa détention

Nelson Mandela avait été hospitalisé une première fois fin mars-début avril, pendant dix jours, également pour une infection pulmonaire récurrente, probablement liée aux séquelles d'une tuberculose contractée pendant son séjour sur l'île-prison de Robben Island, au large du Cap. C'est dans ce bagne qu'il avait passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles du régime de l'apartheid, cassant des cailloux dans une poussière qui a durablement endommagé ses poumons.


Le héros d'une nation encore fragile

Mandela , bien que totalement retiré de la vie publique depuis des années, reste le symbole d'une Afrique du Sud unie par delà ses divisions raciales encore obsédantes. Il incarne le miracle d'un pays passé du régime ségrégationniste à la démocratie en 1994. Cette transition réussie lui a valu le prix Nobel de la paix en 1993, partagé avec le dernier président de l'apartheid, Frederik De Klerk. Premier chef d'Etat de l'Afrique du Sud post-apartheid, il avait achevé son mandat en 1999.
 

Un moment de grâce

A l'heure ou Madiba rejoint la légende, retour sur un moment de grâce. C'était en 1999, lors d'un concert de Johnny Clegg, "le zoulou blanc". Alors qu'il chante "Asimbonanga", la chanson hommage à Nelson Mandela, soudain, sur l'arrière de la scène, apparait le grand homme, swinguant d'un pas alerte. 
Regardez:

Retour en images sur la vie de Nelson Mandela

Avec France TV Info
##fr3r_https_disabled##