publicité

Les parlementaires d'Outre-mer soutiennent le décret sur les carburants

Les 51 parlementaires d'Outre-mer, députés, députés européens et sénateurs, ont apporté leur soutien au projet de régulation des prix des carburants dans les DOM, dans une lettre au président Hollande rendue publique jeudi. 

© CC-BY-NC-SA Adrıen
© CC-BY-NC-SA Adrıen
  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
Cette régulation était un "engagement" du candidat François Hollande qui entendait "lutter contre les monopoles et marges abusives dans tous les secteurs monopolistiques", a rappelé le sénateur guyanais Georges Patient, président de l'Intergroupe qui réunit tous ces élus.
 

Discussions houleuses

Ce décret a fait l'objet ces derniers mois de discussions souvent houleuses entre le ministère des Outre-mer et les acteurs du secteur (pétroliers, gérants de stations-service). Prévu pour l'été 2013, ce texte a d'ailleurs été repoussé de six mois.
 
Jeudi, dans une lettre ouverte diffusée dans les journaux locaux, les représentants du secteur pétrolier des départements d'Outre-mer ont demandé au ministre Victorien Lurel de revenir sur ce décret qui doit s'appliquer au 1er janvier 2014, dont selon eux "les conséquences économiques et sociales seront désastreuses".
 

Aval de l'Autorité de la concurrence

Ce texte vient toutefois de recevoir lundi l'aval de l'Autorité de la concurrence, dont le président Bruno Lasserre estime au contraire qu'il va "dans le bon sens" et est "un élément de transparence qui vérifie que l'automobiliste en a pour son argent" tout en contrôlant les marges des compagnies pétrolières. Le Conseil d'Etat doit également se prononcer rapidement.
 
"Alors que vous vous apprêtez à effectuer votre premier déplacement en Outre-mer à la mi-décembre (en Guyane, ndlr), les membres de l'Intergroupe parlementaire des Outre-mer appellent votre attention sur la forte attente de nos concitoyens ultramarins en faveur de cette réforme et de son calendrier annoncé d'ici la fin de l'année 2013", écrit Georges Patient au chef de l'Etat.
1 386 339 734

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play