Grève des carburants : quelle situation dans les DOM ce jeudi ?

carburants
Pompes à essence
©CL
La grève des gérants de stations service est désormais effective, depuis mercredi à minuit. La1ere.fr vous propose de faire le point sur la situation dans les cinq départements d'Outre-mer

La situation à La Réunion

Ce jeudi, les gérants ont non seulement fermé leurs stations, mais ils ont surtout décidé de bloquer les accès à la SRPP, l'unique centre de stockage des carburants dans l'île, située au Port. Une cinquantaine de gérants empêchent toute sortie des camions citernes. 
En fin de matinée, ils ont décidé d'empêcher également la sortie des camions devant ravitailler l'aéroport. Mais ce dernier disposerait de quatre jours d'autonomie en carburants. Devant cette situation, le préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx, a décidé d'activer le "plan ressources hydrocarbures du dispositif ORSEC". Plusieurs stations-service sont réquisitionnées pour alimenter les services prioritaires. Voici le communiqué de la préfecture de la Réunion: 

Les Antilles devraient se réveiller en panne sèche

Ce jeudi matin, la Guadeloupe et la Martinique se sont réveillées avec une majorité des stations-service fermées. Hier, avant la grève, les stations étaient saturées, comme le montre ce reportage au Gros Morne de nos confrères de Martinique 1ère:
##fr3r_https_disabled##

L'imbroglio en Guyane

Ce jeudi matin, selon l'AFP, toutes les stations service du département sont ouvertes normalement. Les gérants ont donc suivi le mot d'ordre de la présidente locale du comité des gérants, Sylvie Désert, qui affirmait hier que les stations resteraient ouvertes tant qu'elles auront du carburant à distribuer. Mais le flou planait car  Patrick Collé, président de l'intersyndicale des gérants des stations des DOM, affirmait lui que la grève toucherait également la Guyane. Ce matin, il n'y avait par conséquent plus de longues files d'attentes devant les stations, contrairement à hier: les automobilistes guyanais se sont rués sur les pompes ce qui a donné de gigantesques embouteillages, comme le montre ce reportage de Guyane 1ère:
##fr3r_https_disabled##

Le cas particulier de Mayotte

Théoriquement, Mayotte n'était pas concerné par l'appel à la grève lancée par les gérants de stations-service, puisque dans cette île, les stations sont directement gérées par la compagnie pétrolière Total. Mais ce jeudi, les stations services de Mayotte ne distribuent plus de carburant, exceptés aux véhicules des services d'urgence. Selon certaines sources, Total a décidé de bloquer les stations de Mayotte "par solidarité avec les gérants des autres DOM". Une décision qui montre bien que les compagnies pétrolières sont très impliquées dans le mouvement.  
Ecoutez le point sur la situation à la mi-journée de ce jeudi, avec Ibrahim Yahaya, de Mayotte 1ère radio. 

Ibrahim Yahaya / grève carburants