outre-mer
territoire

Steve Sarrazin, un Antillais de la région parisienne, honoré pour son courage

faits divers
Pont de chatou
Le pont de Chatou, d'où s'est jetée la jeune désespérée ©JEAN-LUC & FRANÇOISE ZIEGLER / BIOSPHOTO
C'est le journal Le Parisien qui raconte l'affaire : Steve Sarrazin a été décoré hier à Rueil Malmaison, près de Paris, pour son courage. Fin janvier, il s'est jeté dans la Seine pour sauver une femme qui voulait mettre fin à ses jours. 
C'est l'histoire d'un héros très discret, un héros ordinaire, honoré hier par la ville de Rueil. L'employé municipal, contrôleur de travaux et ancien militaire, a reçu hier la médaille de la ville pour acte de courage et de dévouement. 

Une rencontre fortuite

Le 29 janvier dernier, comme le raconte Le Parisien (lien payant), Steve Sarrazin rentre d'un chantier. A hauteur du pont de Chatou, qui enjambe la Seine, il est interpellé par une jeune femme qui lui demande comment accéder au pont du RER. Steve Sarrazin lui répond que c'est impossible, interdit aux piétons car trop dangereux. La jeune femme de 24 ans lui répond qu'elle souhaite simplement "respirer l'air frais."

Il se jette à l'eau

Intrigué, Steve Sarrazin revient sur ses pas et découvre que la jeune désespérée s'est jetée à l'eau. Sans hésiter, malgré le froid, il saute dans la Seine pour la secourir et ramène la jeune femme sur la berge. Il confie au Parisien: "je suis Antillais, j'ai été élevé à 800 mètres de la mer et disons que j'ai trempé dans l'eau depuis tout petit".

Pas une première

Hier, Steve Sarrazin confiait qu'il avait ensuite eu au téléphone la jeune femme qu'il a sauvé. Elle l'a remercié de son geste : "elle riait et était contente d'être en vie". Ce héros très discret n'en est pas à son premier sauvetage. Il y a quinze ans, en Allemagne, il avait déjà sauvé un enfant de la noyade. Plus récemment, il a porté secours à son frère, dans une situation similaire. Un homme ordinaire, au courage extraordinaire. 
Publicité