outre-mer
territoire

Jean-Jacques Brot, le Haut-Commissaire de la Nouvelle-Calédonie en retrait mais très présent sur facebook

accords de matignon
jean-jacques brot
©NC 1ère
Alors que le débat sur la limitation du corps électoral agite le caillou, le haut-commissaire, a fait savoir dimanche dernier qu'il renonçait à ses engagements publics pendant toute la semaine. Sur internet, la page facebook de soutien Jean-Jacques Brot a été aimée par plus de 5500 personnes. 
Plusieurs milliers de Calédoniens se mobilisent sur les réseaux sociaux et les blogs pour apporter leur soutien au haut-commissaire de la République, Jean-Jacques Brot, craignant que le gouvernement ne mette fin à ses fonctions. Alors que le débat est actuellement agité sur le Caillou entre non-indépendantistes et indépendantistes kanaks sur la limitation du corps électoral, Jean-Jacques Brot a annoncé dimanche dans un communiqué qu'il se trouvait actuellement "contraint de renoncer à tous ses engagements publics pour une semaine".

Soutien de Jean-Marc Ayrault à Jean-Jacques Brot


Cette annonce inhabituelle a alimenté les rumeurs à Nouméa sur une volonté de Paris de démettre Jean-Jacques Brot, très investi dans ses fonctions mais dont le franc-parler et le tempérament impétueux heurtent parfois des acteurs locaux. Hier à l'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault a cependant affirmé sa "totale confiance" à Jean-Jacques Brot qui, selon certaines sources, a voulu par ce retrait marquer sa désapprobation sur les atermoiements du gouvernement concernant des sujets sensibles en Nouvelle-Calédonie.

Plus de 5500 like


Sur internet, une page Facebook intitulée "Soutien à Jean-Jacques Brot" a été "aimée" en l'espace de trois jours par plus de 5.500 personnes, dont beaucoup ont posté des messages d'encouragements. "Tenez bon M. Brot, vous êtes un réel serviteur de l'Etat, Pour une fois que Paris envoie quelqu'un de bien! Voilà un super préfet qu'il nous faut garder à tout prix, il faut sauver le soldat Brot", peut-on lire. Une pétition "Monsieur Ayrault: non à la destitution de Jean-Jacques Brot en Nouvelle-Calédonie" a également été mise en ligne et a rassemblé 1.600 signatures.

Facebook Jean-Jacques Brot
©DR

De Gaulle


Sur Twitter, on peut aussi lire des messages plus ironiques. Le départ de Jean-Jacques Brot dans le nord de l'île amusent certains qui y voient un parallèle avec le séjour d'un jour du général De Gaulle à Baden Baden en mai 68. 


Un haut-commissaire soutenu par les anti-indépendantistes


La mobilisation vient essentiellement des milieux anti-indépendantistes. Le parti Calédonie ensemble (centre droit) a ainsi salué dans un communiqué mardi "le travail remarquable au service de l'Etat" accompli par Jean-Jacques Brot. La jeune formation "Convergence pays" a pour sa part appelé à manifester vendredi devant le haut-commissariat pour le maintien de Jean-Jacques Brot à son poste.
Publicité