L'A400M a effectué son premier vol transatlantique entre l'hexagone et les Antilles et la Guyane

transport aérien
A400M
©Armée de l'air
L'A400M est le nouvel avion de transport militaire, destiné à remplacer le Transall. La semaine dernière, il a effectué sa première traversée de l'Atlantique, notamment pour livrer un hélicoptère Fennec en Guyane.
L'A400M a décollé de la base aérienne d'Orléans, le 10 mars dernier, pour son premier vol au dessus de l'Atlantique. Après une escale au Cap-Vert, l'avion de transport tactique s'est d'abord posé en Guyane, avant de rejoindre la Martinique. A Cayenne, il a livré un hélicoptère Fennec, qui aura pour mission de protéger le site stratégique de Kourou. 

Le nouveau bijou de l'Armée de l'air

Le nouvel Airbus militaire doit remplacer les Hercules C-130, en service depuis 30 ans, et le Transall, en service depuis 40 ans dans l'Armée de l'air. L'A400 M peut transporter jusqu'à 37 tonnes de matériel, soit plus du double de la capacité du Transall. Il peut emmener 116 hommes, ainsi que les matériels les plus volumineux de l'armée française. Son rayon d'action est de 8 700 kilomètres.
Sa fiche technique (source: ministère de la Défense)

Retard à la livraison

L'avion est né d'un accord signé en 2001 entre sept pays européens, dont l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne.  Mais la naissance de cet avion a eu lieu dans la douleur : un surcoût financier de plus de 10 milliards d'Euros a failli entrainer à l'abandon du projet. Le premier vol de l'A400M a finalement eu lieu en 2009. Les premiers exemplaires ont été livrés à l'armée de l'air française en septembre 2013. La France a prévu d'acquérir au total 50 A400M. 

La présentation de l'A400M au dernier Salon du Bourget