outre-mer
territoire

Manuel Valls et les Outre-mer : quels sont les liens ?

politique
Valls Guadeloupe
Manuel Valls en octobre 2013 en Guadeloupe ©MIGUEL MEDINA / AFP
Manuel Valls, le nouveau Premier ministre de François Hollande après la débâcle des Municipales, a déjà effectué plusieurs déplacements dans les Outre-mer. Il a eu à gérer le dossier de l'insécurité aux Antilles et en Guyane, mais a peu fréquenté l'océan Indien et le Pacifique. 
La seule visite de Manuel Valls dans les Outre-mer depuis mai 2012 et son arrivée au ministère de l'Intérieur, c'était en octobre 2013, en Martinique puis en Guadeloupe. La visite de quatre jours devait se prolonger à Saint-Martin, mais cette ultime étape du périple aux Antilles avait été annulée.  Manuel Valls avait dû rentrer précipitamment à Paris en raison de l'affaire Leonarda. 

Regardez l'interview de Manuel Valls sur  Martinique 1ère, le 16 octobre dernier.
 

La criminalité en Guadeloupe

Comme ministre de l'Intérieur en charge des questions de sécurité, Manuel Valls a eu à gérer notamment le record de criminalité de 2013 en Guadeloupe, qui a régulièrement été évoqué par les médias nationaux. C'était l'un des temps forts de sa visite aux Antilles en octobre, mais sa visite avait été diversement appréciée par ses interlocuteurs de l'époque.  A la suite de ce déplacement sur le terrain, en janvier dernier il avait nommé Gilles Leclair, l'ancien numéro 2 de la police judiciaire, "monsieur sécurité" en Guadeloupe.

Récente polémique en Martinique

Il y a deux semaines, un policier de Martinique est décédé d'une crise cardiaque après être intervenu dans une altercation au commissariat de Fort de France. C'est Victorin Lurel, ministre des Outre-mer qui a représenté le gouvernement aux obsèques du policier. Les collègues  du fonctionnaire de police décédé ont alors déploré que Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, n'ait pas pris la peine de faire le déplacement
Regardez le reportage de Martinique 1ère :
##fr3r_https_disabled##


Les ZSP et leur extension

Plus généralement, pour lutter contre l'insécurité et la délinquance aux Antilles et en Guyane, il a mis en oeuvre les "Zones de Sécurité Prioritaire" , l'une des promesses de François Hollande lors de la présidentielle 2012. C'est ainsi que Cayenne et Kourou en Guyane, Fort de France en Martinique et Pointe à Pitre en Guadeloupe sont des ZSP depuis août 2012. En décembre dernier, pour renforcer la lutte contre l'insécurité en Guadeloupe, il annonçait l'extension de la Zone de sécurité prioritaire de Guadeloupe

Manuel Valls et l'océan Indien

Manuel Valls a reporté à plusieurs reprises ses projets de visite à La Réunion et Mayotte. Théoriquement, il devait se rendre en visite officielle dans ces départements de l'océan Indien au mois d'avril. C'est raté !
Pourtant, Manuel Valls connaît La Réunion. Lors de la primaire socialiste pour la présidentielle de 2012, le candidat Valls s'était rendu à la Réunion en octobre 2011. Quelques clichés pris sur le marché de Saint-Leu, sur le marché du Chaudron à Saint-Denis, et l'ashram de la ville du Port en témoignent :
Valls Réunion
©Richard Bouhet / AFP
Valls Chaudron
©Richard Bouhet / AFP
Valls ashram Port
©Richard Bouhet AFP


Valls et le Pacifique

Concernant la Polynésie, la Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna, Manuel Valls ne s'est quasiment pas exprimé en tant que ministère de l'Intérieur. Il a toutefois été interrogé lors des questions d'actualité au Gouvernement à l'Assemblée Nationale, le 22 janvier 2014, par la députée UDI de Nouvelle-Calédonie Sonia Lagarde, sur la hausse de l'insécurité sur le caillou. Manuel Valls n'avait pas fait de véritable annonce en réponse.
Regardez la question de Sonia Lagarde, suivie de la réponse de Manuel Valls :
 
Publicité