publicité

Euro 2014 : Riner se sent "comme neuf"

Teddy Riner se sent fin prêt pour les championnats d'Europe de Montpellier qui débuteront le 24 avril prochain. Le judoka guadeloupéen affirme ne plus ressentir de douleur à l'épaule gauche. Son objectif ? La médaille d'or.

Photo postée sur la page facebook du judoka le 3 avril 2014 © Teddy Riner
© Teddy Riner Photo postée sur la page facebook du judoka le 3 avril 2014
  • La1ère (avec AFP)
  • Publié le
Le sextuple champion du monde et champion olympique de judo, Teddy Riner, a indiqué hier ne plus ressentir de douleur à son épaule gauche. Il s'était blessé lors d'une chute dans un escalier à son domicile début mars, sept mois après une opération à cette même épaule.

"Je suis comme neuf"

"Je suis comme neuf, je suis sorti du "garage-kiné", tout va bien [...] Cette épaule, c'est un vieux cauchemar que j'essaie de laisser dans le passé. J'ai de bonnes sensations, pas de douleur, j'espère que je n'aurai pas de rechute", a déclaré Riner qui s'entraînait hier à l'Insep avec l'ensemble de l'équipe de France, en prévision des championnats d'Europe de judo à Montpellier dans dix jours (du 24 au 27 avril).


"Actuellement je suis à fond à l'entraînement dans mes attaques, dans le placement de mes mains. Il n'y a pas de souci, pas d'appréhension et pas de blocage dans la tête", a assuré le judoka de 25 ans, pas épargné par les pépins physiques depuis son titre olympique à Londres en 2012. 

"Je ne peux pas dire que je sois à 100 % en terme de condition physique ou de sensations. Mais dans l'engagement j'y vais, parce que c'est comme cela que je retrouverai mon meilleur niveau", a ajouté Riner, tenant du titre européen chez les plus de 100 kg et qui aura à cœur de bien faire le samedi 26 avril à Montpellier devant le public français.

Riner n'a plus combattu depuis son sacre mondial à Rio

Dans une interview parue mardi dans Le Parisien (édition abonnés), Teddy Riner évoque la confiance regagnée par ses adversaires en son absence. Le Guadeloupéen n'a plus combattu depuis son sacre aux championnats du monde de Rio en août dernier. "C'est certain... affirme-t-il, philiosophe. Quand le chat n'est pas là, les souris dansent !" Exercice de communication ou moyen de pression, depuis quelques semaines, il n'a de cesse de publier des photos de lui sur les réseaux sociaux pendant ses entraînements.


"Ces championnats tombent à pic, j'ai de la chance, ce sera un bel évènement. Mais ce n'est pas que mon championnat d'Europe, c'est toute l'équipe de France qui va essayer de briller. Il y aura un beau rendez-vous le 27 avec les épreuves par équipes où tout le monde pourra repartir avec une belle médaille", a-t-il souligné.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play