Dérapages racistes en série dans les milieux sportifs

racisme
Donald Sterling
Donald Sterling, propriétaire de l'équipe des Clippers de Los Angeles ©ROBYN BECK / AFP
Les  propos sans équivoque du propriétaire d'un club de NBA et un énième lancer de banane sur un footballeur noir en Espagne témoignent d'un racisme toujours très présent dans les milieux sportifs. Mais les réponses apportées à ces agressions méritent le détour…

"Je veux que tu les aimes [les Noirs, ndlr], mais en privé (…) Tu peux coucher avec eux, tu peux les inviter, tu peux faire ce que tu veux. Tout ce que je te demande, c’est de ne pas en faire la publicité. Et de ne pas les amener à mes matches". Ces propos ont été enregistrés et diffusés par le site américain TMZ. Ce même site affirme que ces mots ont été prononcés par Donald Sterling,  81 ans, propriétaire des Clippers lors d'une discussion avec sa petite amie, âgée d'une vingtaine d'années.
 

 

 "Ça m’ennuie beaucoup que tu veuilles afficher le fait que tu fraies avec des Noirs"

La raison de la colère du businessman: sa petite amie a posté une photo d'elle sur Instagram où elle pose aux cotés de Magic Johnson, l'ancienne star des Los Angeles Lakers, photo suprimée depuis. "Ça m’ennuie beaucoup que tu veuilles afficher le fait que tu fraies avec des Noirs. Tu es obligée de le faire ?", lui a encore demandé Donald Sterling, suscitant l'incompréhension de sa compagne. 
Après la diffusion de l'enregistrement, Donald Sterling a publié un communiqué assurant qu'il n'était pas raciste et indiquant que  "la personne qui a enregistré la scène faisait l'objet d'une procédure judiciaire pour lui avoir détourné 1,8 million de dollars".
 

Réactions en chaîne, de Barack Obama à Snoop Dog

Un démenti qui n'a en rien apaisé la polémique aux Etats-Unis, dans les milieux sportif, médiatique mais aussi politique.  Barack Obama, en déplacement en Malaisie a dénoncé les propos d'un homme "ignorant qui se vante de ses ignorances". Michael Jordan, seul propriétaire noir d'une franchise NBA a dans un communiqué fait part de son indignation   et rappelé "qu'il n'y avait pas de place en NBA, et ailleurs, pour le racisme et la haine qu'exprime M. Sterling".
 
Magic Johnson, premier visé par l'attaque  et reconverti dans les affaires a fait savoir qu'il n'assisterait plus à un match des Clippers tant que l'équipe resterait la propriété de Donald Sterling. Des rumeurs le disent même interessé par le rachat de la franchise

 
Les joueurs des Clippers, qui jouaient ce dimanche ont, en signe de protestation, déposé leur maillot officiel au milieu du terrain. Quant aux supporters, certains ont joué la carte de l'humour.


 
 
Dans un style beaucoup moins policé, le rappeur Snoop Dogg a publié une vidéo dans laquelle il demande à l'intéressé  d'aller se faire "voir". Pour le reste, on vous laisse traduire…
 
 

Et pendant ce temps là, en Espagne...

Et parce que la bêtise est sans frontière, retour, plus près de chez nous , en Espagne, sur le jet de banane dont a été victime le footballeur brésilien du FC Barcelone Dani Alves ce dimanche à Villareal. Alors qu'il allait tirer un corner, il a reçu une banane. Sa réponse: il l'a saisie, l'a mangée avant de tirer son corner…

"Cela fait onze ans que je vis en Espagne, et cela fait onze ans que c'est comme cela. Nous ne pourrons pas le changer. Il faut le prendre presque comme une blague et rire de ces attardés", a déclaré le joueur à l'issue de la rencontre.