Légère amélioration sur le marché du travail dans les DOM

économie
économie BTP 2013
©FTV
L'Institut d'émission Outremer publie un rapport sur la conjoncture Outremer au 1er trimestre 2014. Si le marché de l'emploi se porte un tout petit peu mieux, on ne peut toujours pas parler de reprise.
Ce n'est toujours pas une diminution du nombre de chômeurs mais une nouvelle baisse de la hausse. En gros, le nombre de nouveaux chômeurs est en très légère baisse (entre -0.2% et -0.8% pour la Réunion, la Martinique et  la Guyane), mais le nombre de chômeurs global reste en augmentation Outre-mer.
Il augmente ainsi de 1,6% en Guadeloupe et en Martinique et de … 10,5% en Guyane pour ce premier trimestre 2014. "Seule la Réunion voit le nombre de demandeurs d'emplois se stabiliser", écrit l'Iedom.
 
Dans le Pacifique, la situation n'est pas plus reluisante : à titre d'exemple, le nombre de demandeurs d'emploi est en hausse de 10,5% en Nouvelle-Calédonie.

 

L'économie mahoraise dans une mauvaise passe

Autres enseignements de ce bilan: les difficultés des entreprises mahoraises à s'adapter aux nouvelles règles économiques induites par le changement de statut du département, devenu RUP (Région ultrapériphérique). Par conséquent, l'activité et les prévisions d'investissement connaissent un fort ralentissement.  A La Réunion, c'est le cyclone Bejisa qui a freiné  l'exportation de fruits et de légumes. En revanche, la consommation des ménages et l'investissement réunionnais se redressent.
 "La période électorale s'est fait ressentir sur la consommation des ménages qui peine à repartir", note par ailleurs l'Iedom au sujet de la Nouvelle-Calédonie. 

Le BTP en petite forme

Le secteur du bâtiment affiche une santé inégale . Ainsi en Martinique, l'activité y évolue favorablement, ce n'est pas du tout le cas à Saint-Pierre et Miquelon. L'Iedom qui ne possède pas de données chiffrées pour cette collectivité note néanmoins des "inquiétudes" dans le secteur. La situation n'est pas brillante non plus en Nouvelle-Calédonie.  La fin annoncée du chantier du  Médipôle, futur centre hospitalier du Caillou influe sur le dynamisme du bâtiment.
A Wallis et Futuna également, avec un seul chantier public en cours, (la reconstruction du quai de Leava à Futuna), l'activité connaît un certain ralentissement. 
 
 

Lire la note de l'Iedom