Qui sont les sept sénateurs élus Outre-mer ?

politique
Senat illustration
©JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Les grands électeurs de cinq collectivités d'Outre-mer élisaient leurs sénateurs ce dimanche. Si au plan national, le scrutin est marqué par un retour à droite de la haute assemblée, pour les Outre-mer, il n'y a pas de grande surprise.
Au plan national, deux informations principales à retenir : la défaite de la gauche qui perd sa majorité sénatoriale, et l'entrée au Sénat du Front National qui obtient deux sièges.
Du côté des cinq collectivités ultramarines qui votaient, en revanche, c'est plutôt la stabilité avec les équilibres politiques qui sont globalement respectés. 

Wallis et Futuna : Robert Laufoaulu (UMP) réélu

LAUFOAULU
©SENAT.FR

Le sénateur sortant a été réélu par 68,18% des 22 grands électeurs de Wallis et Futuna. 



Saint-Barthélémy : Michel Magras (UMP) réélu

Michel Magras
©Senat.fr
Le sénateur sortant a été réélu par  78,95% des 19 grands électeurs de Saint-Barthélémy.



Guyane : Georges Patient (DVG) réélu - Antoine Karam (DVG) élu au second tour

En Guyane, deux sièges étaient à pourvoir, par les 475 grands électeurs.
Le sénateur sortant Georges Patient (divers gauche) a été réélu dès le premier tour. 
georges patient
©senat.fr
L'autre sénateur sortant, Jean-Etienne Antoinette (DVG), a finalement été battu au second tour par Antoine Karam (DVG), ancien président du conseil régional de Guyane. 
antoine karam
©dr
Antoine Karam a obtenu 178 voix au second tour, contre 133 à Jean-Etienne Antoinette. 



Saint-Martin : Guillaume Arnell (DVG) élu 

A l'issue du premier tour de scrutin, les suffrages des 23 grands électeurs se sont dispersés entre les 7 candidats en lice. Deux d'entre eux étaient arrivés à égalité :
Hary Gros-Desormeaux (DIV) : 7 voix
Guillaume Arnell (DVG) : 7 voix

Le deuxième tour a finalement vu la victoire du DVG Guillaume Arnell, avec 14 voix, selon le site d'infos locales sxminfo. Il prend le siège laissé vacant par l'UMP Louis Constant Fleming, qui avait démissionné le 31 décembre 2013.
arnell
©dr
Guillaume Arnell est premier vice-président de la collectivité territoriale de  Saint-Martin. Battu au second tour des législatives de 2012 par l'UMP Daniel Gibbs, Guillaume Arnell avait ensuite été condamné en mars 2013 par le Conseil Cosntitutionnel à un an d'inéligibilité car il n'avait pas déposé son compte de campagne dans les délais légaux. 



Polynésie : carton plein pour les représentants de Gaston Flosse

Les deux sièges de sénateurs ont été remportés dès le premier tour de scrutin par Vincent Dubois et Teura Iriti, les deux représentants (DVD) du parti de Gaston Flosse, le Tahoera'a Huiratiraa.
Le sénateur sortant Richard Tuheiava (REG) est battu. L'autre siège était vacant depuis la destitution il y a quelques jours de Gaston Flosse, par le Conseil Constitutionnel.
Teura Iriti et Vincent Dubois
Teura Iriti et Vincent Dubois ©dr