outre-mer
territoire

Archives d'Outre-mer – Guerre de 14-18 : Saint-Just Borical, le poilu guyanais retrouvé 97 ans après sa mort

archives d'outre-mer
st just borical
Plus de 1900 poilus guyanais ont été au front durant la Première Guerre mondiale. ©Ina
Les week-ends, La1ere.fr vous propose un voyage dans le temps et l’histoire avec les archives de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina). Aujourd’hui, l’incroyable histoire du soldat guyanais Saint-Just Borical, retrouvé par des touristes dans la Meuse, 97 ans après sa mort. 
Outre sa lointaine famille, nul ne se serait souvenu du nom du Guyanais Saint-Just Borical, vraisemblablement mort à Verdun en juin 1916, et dont on n’avait jamais retrouvé le corps. Mais la providence en a décidé autrement. En avril 2011, des touristes hollandais en promenade dans la forêt de Fleury-devant-Douaumont, dans la Meuse, tombent par hasard sur des ossements. Rapidement sur les lieux, les gendarmes fouillent et découvrent une plaque d’identité militaire sur le squelette. C’est la plaque du soldat Saint-Just Borical.
 
Le 14 octobre 2011, jour de la Saint-Just, le Guyanais est officiellement inhumé au carré militaire de Cayenne, sa ville natale, avec les honneurs. Au total, les historiens estiment que plus de 1900 soldats guyanais étaient engagés dans les forces françaises durant la Première Guerre mondiale. Environ 260 d’entre eux sont tombés à la bataille. Malheureusement, il n'existe aucune image d'archives du soldat Saint-Just Borical. 
 

REGARDEZ : Frères d’armes, Saint-Just Borical (France Télévisions)

Source : INA


Publicité