Archives d'Outre-mer – Bref historique de la Nouvelle-Calédonie

archives d'outre-mer
histoire NC
En Nouvelle-Calédonie, Kanaks et colons avaient une conception diamétralement opposée de la propriété de la terre. ©Ina
Les week-ends, La1ere.fr vous propose un voyage dans le temps avec les archives de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina). A la veille de la visite de François Hollande dans l'archipel, voici un historique en images de la Nouvelle-Calédonie, réalisé par Antenne 2 suite aux événements de 1988.
Lors de la tragique prise d’otages d’Ouvéa, puis des accords de Matignon de 1988, la Nouvelle-Calédonie a été brusquement propulsée à la Une des médias de l’hexagone. Le sujet diffusé à l'époque par Antenne 2 propose des images d’archives et apporte un éclairage sur l’histoire du territoire. Avec l’irruption des premiers colons français en 1853, deux logiques de civilisations s’affrontent. « Pour les Kanaks, la terre est sacrée », rappelle le documentaire. « Terre des ancêtres, c’est le bien collectif du clan. S’ils admettent le droit d’usage, ils rejettent le droit de propriété ».
 
La suite, on la connaît. Les Kanaks seront spoliés de leurs biens et parqués dans des réserves. L’année 1878 marque la première insurrection kanak. Mille Mélanésiens et 200 colons sont tués. Après la deuxième Guerre mondiale, le statut d’indigénat est aboli, puis la Nouvelle-Calédonie devient un territoire d’Outre-mer. En 1969, c’est boom du nickel. Mais la crise économique frappe durement dans les années soixante-dix, ce qui va progressivement radicaliser les orientations politiques, opposant Kanaks aux descendants de colons. Un reportage à voir à la veille de la visite de François Hollande en Nouvelle-Calédonie. 
 

REGARDEZ : Historique de la Nouvelle-Calédonie (Antenne 2, juin 1988). 

Source : INA