outre-mer
territoire

Comment reconnaître un gecko de La Réunion ?

environnement
Le gecko vert de Bourbon
Le gecko vert de Bourbon ©DR
Il existe deux geckos verts que l’on ne trouve qu’à La Réunion. Dans sa lettre de décembre, l’Institut national du patrimoine naturel du Museum d’histoire naturelle de Paris nous fait découvrir une vidéo très réussie pour bien reconnaître ces lézards menacés de disparition.
Le gecko vert de Bourbon et le gecko de Manapany ne se trouvent qu’à La Réunion. C’est ce que l’on appelle deux espèces endémiques. Dans une vidéo très réussie, avec des images sublimes, l’association NOI (Nature Océan Indien) présente de manière très claire ces deux geckos et les menaces qui pèsent sur eux.
 
Carte d'identité du Gecko vert de Bourbon
Carte d'identité du Gecko vert de Bourbon ©DR
Le premier gecko présenté se nomme le gecko vert de Bourbon ou plus simplement le lézard vert des Hauts. Son dos et sa queue sont recouverts de taches rouges. On le trouve principalement dans les Hauts au Nord et à l’Est, mais également au sud de l’île.
 

Carte d'identité du gecko de Manapany
Carte d'identité du gecko de Manapany ©DR
Le gecko de Manapany est plus rare et plus menacé. On le reconnaît par son trait rouge sur la tête et son croissant de lune bleu sur le museau. On ne le trouve que dans le sud de l’île. Sa population se réduit au point qu’il n’en reste que 3 à 5 000.
 

Les nombreuses menaces 

Plusieurs espèces menacent ces deux geckos : les chats, les rats, les musaraignes, les couleuvres, mais surtout les geckos introduits. Le gecko vert poussière d’or est arrivé en 1975 vers Grand Fond. Cette espèce se trouve désormais un peu partout dans les jardins. Mais le pire, c’est le grand gecko vert de Madagascar introduit en 1994 à Sainte-Suzanne que l’on trouve dans le Nord, l’Ouest, et même le sud de l’île. Ces deux espèces menacent grandement les geckos endémiques de La Réunion. Ils sont mieux adaptés aux prédateurs et grignotent petit à petit le territoire des geckos de La Réunion.  Par ailleurs, ils les mangent ! Regardez cette vidéo qui permet de bien comprendre la situation. 

Film sur les geckos verts endémiques et introduits de l'île de La Réunion

 

Publicité