publicité

"Si on peut battre le Club Franciscain 5-0, on le fera", Johan Audel, attaquant martiniquais du FC Nantes

Pour l’attaquant martiniquais du FC Nantes, Johan Audel, ne pas remporter le match contre le Club Franciscain (DH) serait "une faute professionnelle", même s'il appelle ses coéquipiers à rester vigilants. Outre-mer 1ère l’a rencontré vendredi à son domicile, interview.

Né à Nice de parents martiniquais, Johan Audel occupe le poste d'attaquant au FC Nantes. © Léia Santacroce
© Léia Santacroce Né à Nice de parents martiniquais, Johan Audel occupe le poste d'attaquant au FC Nantes.
  • L.Santacroce / M.Larade / C.Caster / A.Rosalie
  • Publié le
Outre-mer 1ère : Comment avez-vous réagi à l’annonce du match "FC Nantes – Club Franciscain" ?
J'étais le plus heureux. J’attendais que ça ! Je suis fier de rencontrer une équipe de Martinique. C’est un match historique, qui va être suivi par toute la communauté antillaise. C’est fort, c’est beau pour le football antillais.
 
Quel que soit le résultat, ça promet d’être une belle fête…
Ah oui, je pense. La communauté antillaise va faire le déplacement. On attend 5000 supporters du Club Franciscain. C’est beau de voir ça. Bon évidemment, j’aurais préféré qu’on joue ce match à la Martinique. Normalement, c’est le plus petit qui doit recevoir... (Mais selon les règles de la Fédération française de football, tous les matchs doivent se jouer en métropole à partir des 32es de finale de la Coupe de France, ndlr.) En plus, je suis certain qu'on aurait rempli le grand stade Pierre Aliker (18000 places, ndlr), c'est dommage.
 
Johan Audel pourra compter sur un supporter de choix : son oncle, César Nestoret, figure historique du football martiniquais, qui a fait le déplacement spécialement depuis la Martinique © Léia Santacroce
© Léia Santacroce Johan Audel pourra compter sur un supporter de choix : son oncle, César Nestoret, figure historique du football martiniquais, qui a fait le déplacement spécialement depuis la Martinique

On sent une équipe du FC Nantes vraiment prête à prendre son adversaire au sérieux, non ?
A ce niveau, on se doit de respecter cette équipe du Club Franciscain. Y a des bons joueurs, des gars qui ont joué en sélection… J’ai regardé le match contre Lormont (8e tour de la Coupe de France, 0-2 ndlr), et ils m’ont fait belle impression. Ils ont joué à 10 pendant quasiment tout le match. Ils n’ont pas été ridicules, loin de là. Ils ont mis des beaux buts. Il y a de la qualité, de bons petits jeunes. Conclusion, même si c’est une équipe de DH, faut rester vigilants. Une DH à la Martinique, ça équivaut à une CFA2, voire une CFA ici. Chaque année, il y a des surprises en Coupe de France, des petites équipes de DH sortir des équipes de Ligue 1. Il ne faut pas que ce soit nous.
 
Ce qui explique que Michel Der Zakarian (l'entraîneur du FC Nantes) ait retenu ses meilleurs joueurs ?
Oui, le coach a voulu les meilleurs du moment, les gars en forme. Der Zakarian, il ne fait pas de sentiments. La Coupe de France, c’est un objectif. C’est notre moyen le plus rapide d’arriver jusqu’en Coupe d’Europe. On sait que le Championnat appartient à Paris, à Monaco, à Marseille… Pas à nous. Donc en Coupe de France, faut pas qu’on sorte, c’est tout. Si on peut battre le Club Franciscain 5-0, on le fera.
 
"Chaque année, des équipes de DH éliminent des équipes de L1 en Coupe de France. Faut pas que ce soit nous." © Léia Santacroce
© Léia Santacroce "Chaque année, des équipes de DH éliminent des équipes de L1 en Coupe de France. Faut pas que ce soit nous."

Vous espérez être sur le terrain samedi ?
Normalement, je devrais débuter le match. On a fait une mise en place vendredi matin, j’étais avec les 11 titulaires. En plus, j’ai marqué lors des deux derniers matchs, je suis en forme. Après… on ne sait jamais.
 
Est-ce que vous connaissez des joueurs de cette formation du Club Franciscain ?
Oui, je suis ami avec Patrick Percin. Je reste attaché à cette équipe. Mais si je suis aligné devant, il ne faudra pas que je me pose de questions. Mon objectif, c’est de marquer.
 
Et si le Club Franciscain se qualifie, quel sera votre sentiment ?
Olala, si le Club Franciscain se qualifie, ça sera une faute professionnelle ! Mais physiquement, je pense qu'on est prêts à prendre le dessus.
Où voir le match ?

A l’occasion de ces 32es de finale de la Coupe de France, la chaîne France Ô bouscule ses programmes. Le match opposant le FC Nantes (L1) au Club Franciscain (DH) sera à suivre en direct samedi 3 janvier à partir de 15h05 (heure de Paris), soit 10h05 en Martinique. Le match sera également visible sur la chaîne Martinique 1ère, ainsi que sur les sites internet www.franceo.fr, www.la1ere.fr et martinique.la1ere.fr. Le match sera commenté par Mahm El Mamoune, Camille Alexandre et José Pierre-Fanfan (consultant). Les commentaires radio (à écouter sur les ondes de Martinique 1ère) seront assurés par Alain Rosalie et Manuel Larade. Quant au live-tweet, rendez-vous sur le fil de @la1ere #FCNCF.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play