Election du sportif de l'année 2014 : Laure-Anne Seytor, toujours au sommet

sportif ultramarin
taekwondo
taekwondo (photo d'illustration) ©FRED DUFOUR / AFP
Comme chaque jour jusqu'au 23 janvier, la1ere.fr vous propose le portrait d'un des quinze candidats sélectionnés pour décrocher le trophée du meilleur sportif ultramarin 2014. Aujourd'hui, Laure-Anne Seytor, championne d'Europe 2014 de para-taekwondo. 
La championne de para-taekwondo Laure-Anne Seytor a vécu une année exceptionnelle. La Guadeloupéenne a été sacrée championne du monde (-58kg) en Russie en juin. C'est sa deuxième couronne mondiale consécutive. Et, Laure-Anne Seytor a poursuivi sa moisson de médailles avec un titre de championne d'Europe en décembre en Turquie. Pour la combattante pointoise, victime d'un accident qui l'a handicapée à la main en 2010, l'année 2014 confirme sa domination dans la discipline.  

"J'ai eu une bonne préparation. Je connaissais mon adversaire en finale. J'ai mis les moyens pour réussir ainsi", confiait-elle au micro de La 1ère à propos de son titre de championne du monde. 


Laure-Anne Seytor au micro de Radio Outre-mer 1ère

"J'ai réussi"

Pour se hisser sur le toit du monde, Laure-Anne Seytor a traversé des moments difficiles, notamment après son accident. "Les compétitions c'est vrai que je n'y pensais plus trop. Quand même, cette période a été assez difficile. Avec l'accident en pleine année de lycée, ce n'était pas facile de s'en remettre. mais j'ai réussi", racontait-elle à La 1ère. 

Mais la Guadeloupéenne a toujours eu le taekwondo dans les veines. Dans son enfance, son père gérait le Pointe-à-Pitre taekwondo club, et la petite Anne-Laure a commencé à fouler les tatamis dès l'âge de 4 ans. "J'allais avec lui à l'entraînement, pour regarder. Ça m'a plu, et naturellement, j'ai commencé à pratiquer."
Laure-Anne Seytor  |Create infographics
Son prochain rêve est encore lointain : les Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020. Le Taekwondo n'est en effet pas pour le moment un sport inscrit au programme des olympiades, mais cela devrait changer à partir de 2020. "J'attends les Jeux (paralympiques), forcément! Je pense que c'est l'objectif de tous les athlètes, confie Anne-Laure Seytor. Le taekwondo n'est pas encore inscrit aux Jeux. On aura la confirmation fin janvier. Pour l'instant, c'est plutôt en bonne voie pour 2020. On attend encore."

Votez pour élire le champion des champions

Vous avez jusqu'au 23 janvier 2015 pour élire le meilleur sportif ultramarin de 2014. Pour voter, c'est par ici.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live