Le souffle du Carnaval (7 en Outre-mer)

carnaval
7 en Outre-mer Carnaval
©DR
Déjà plus d'un mois que l'esprit du carnaval souffle sur les Antilles et la Guyane. C'est le plus grand événement festif de l'année. Comment le carnaval reste-t-il si vivant ? Comment les Antillais de l'hexagone le font-il exister ? C’était le thème de 7 en Outre-mer, samedi sur France Ô.
Mercredi prochain, Vaval, l’effigie du roi du carnaval, sera brûlé. Avec lui, symboliquement, ce sont les tracas de l’année écoulée qui disparaissent. Un grand feu de joie qui met un terme à la fête. Carnaval, tout à la fois une institution, un grand moment de défoulement collectif, aux racines chrétiennes et africaines.
Un public de plus en plus nombreux y assiste. Chaque année, au moins 100 000 personnes participent au Mardi gras à Pointe-à-Pitre. Carnaval devient aussi un attrait touristique aux Antilles et en Guyane.
 

Carnaval dans l’hexagone

Les Antillo-Guyanais de l’hexagone rêvent de recréer la chaleur du carnaval. Dans la région parisienne, à Villeneuve-la-Garenne, le week-end dernier, ils ont pris de l’avance sur l’heure de la Caraïbe. Ils ont célébré Vaval entre tradition créole et ambiance parisienne.
regardez le reportage de Sophie Lonete, Albane Lussien, Nicolas Dalban :

Samedi à 12h30 sur France Ô, "7 en Outre-mer" (à voir ou revoir en cliquant ici)  recevait deux invités :
Fabrice DESPLAN, sociologue guadeloupéen
Heidy DENIS-JEAN, leader du groupe "Monsters Karnival".
7 en outre-mer vaval
L'esprit vaval a gagné le plateau de 7 en outre-mer ! ©DR
 
Et consultez dès maintenant le dossier carnaval de la1ere.fr !