publicité

L’Insep rend hommage aux sportifs disparus en Argentine, Muriel Hurtis témoigne

Le monde du sport a rendu hommage, ce mercredi, aux trois champions disparus lundi en Argentine. Des centaines de sportifs se sont rassemblés à l’Insep, à Paris, pour observer une minute de silence. Parmi eux : la Guadeloupéenne Muriel Hurtis, amie du boxeur Alexis Vastine.

Les photos de Florence Arthaud, Alexis Vastine et Camille Muffat, à l'Insep, mercredi 11 mars 2015. © Léia Santacroce
© Léia Santacroce Les photos de Florence Arthaud, Alexis Vastine et Camille Muffat, à l'Insep, mercredi 11 mars 2015.
  • Par Léia Santacroce
  • Publié le , mis à jour le
La minute de silence était telle qu’on se serait cru dans une cathédrale, ce mercredi, dans le stade couvert de l’Insep (Institut national du sport), à Paris. Des centaines de sportifs de haut niveau se sont rassemblés pour rendre hommage à la navigatrice Florence Arthaud, à la nageuse Camille Muffat et au boxeur Alexis Vastine. Les trois champions ont disparu dans un accident d’hélicoptère, ce lundi, en Argentine. Avec cinq autres Français et deux Argentins, ils ont péri sur le tournage de Dropped, un jeu d’aventure télévisé.


Muriel Hurtis, recalée au casting

"Quand j’ai reçu une alerte sur mon téléphone disant : "Crash d’hélicoptère en Argentine" et "8 Français parmi les victimes", j’ai immédiatement pensé à Alexis", témoigne Muriel Hurtis, visiblement éprouvée. Dropped, la Guadeloupéenne a justement failli y participer, elle qui a arrêté sa carrière cet été après sa médaille d’or aux championnats d’Europe d’athlétisme. Mais elle a été recalée au casting de l’émission. "C’est vrai qu’on peut se dire : "Ça aurait pu être moi". Mais dans ces moments-là, on ne pense pas à soi, on pense d’abord à ses amis", tranche-t-elle. Car le boxeur Alexis Vastine, c’en était un, d’ami.

L'athlète guadeloupéenne Muriel Hurtis était proche du boxeur Alexis Vastine. © Léia Santacroce
© Léia Santacroce L'athlète guadeloupéenne Muriel Hurtis était proche du boxeur Alexis Vastine.

"Alexis, un sacré plaisantin !"

"Avec Alexis, on s’est connus à la fin des années 2000, à l’Insep, raconte Muriel Hurtis. On se croisait souvent aux entraînements. Ces derniers mois, on s’était rapprochés. On se voyait à divers événements. Mon compagnon s’entendait très bien avec lui. Alexis avait dépassé le stade du simple "collègue d’entraînement", poursuit-elle. C’était quelqu’un de très gentil, de très drôle surtout ! Il faisait des blagues tout le temps, à tout le monde ! Un sacré plaisantin. C’est comme ça que je veux me souvenir de lui."

Peu après la cérémonie, l'athlète guadeloupéenne a publié une photo souvenir sur son compte Twitter, accompagnée du message : "A jamais dans mon cœur".




Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play