outre-mer
territoire

Réchauffement climatique dans le Pacifique : l’association des étudiants ultramarins de Sciences Po Paris ouvre le débat

agissons pour notre climat
kiribati cyclone pam
Kiribati... ©Plan International Australia
Douze jours après le passage du cyclone Pam sur l’archipel du Vanuatu, Sciences Po Paris organise ce mercredi une conférence sur le réchauffement climatique dans le Pacifique. De nombreux scientifiques estiment que dans les années à venir les cyclones ne seront pas plus nombreux, mais plus violents.
Le réchauffement climatique dans le Pacifique, ce thème est au programme ce mercredi soir de la semaine des Outre-mer organisée à Sciences Po Paris. Sciences Ô (l'association des Ultramarins de Sciences Po Paris) et la Fédération des Associations des Étudiants de Polynésie française (FAEPF) présentent deux tables-rondes sur les enjeux du changement climatique en Polynésie, en Nouvelle-Calédonie et à Wallis et Futuna.
 

La France, nation du Pacifique

A la fin de l’année, la France accueillera la 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Nation du Pacifique grâce à trois collectivités d’Outre-mer, la France y dispose d’une zone maritime immense. 62 % de la ZEE (la zone économique exclusive) française se trouve dans cette région. Dans cette région du monde, les premiers effets directs de la hausse du niveau des mers se font sentir. De très nombreuses petites îles risquent d'être les premières victimes du réchauffement de la planète.
 

Table ronde n°1 : Causes et impacts du changement climatique à (très) court terme

Nicolas Bériot, secrétaire général de l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (ONERC) viendra expliquer les causes de ce changement climatique. L’ONERC fondé en 2011 est présidé par le sénateur réunionnais Paul Vergès. Nicolas Bériot fera état des conséquences attendues si l’on ne fait rien en matière de climat. Cet ingénieur est chargé de la politique d’adaptation au changement climatique au ministère de l’Ecologie.
 

Table ronde n° 2 : Réponse et adaptation, résilience des populations face aux risques et quel statut pour les réfugiés climatiques

Vaia Tuuhia, déléguée générale de l’association 4D viendra présenter l’action de son association en faveur du développement durable.
Virginie Duvat est professeur de géographie à l’université de La Rochelle.  Auteur du chapitre "Small Islands" dans le dernier rapport du GIEC et de "Ces îles qui pourraient disparaître" (Edition Le Pommier), cette universitaire maîtrise bien la question de la résilience. Ce mot aujourd’hui très usité dans les milieux environnementalistes signifie la capacité d'un écosystème à résister et à survivre à des altérations et à trouver à terme un nouvel équilibre.
 

Les enjeux du changement climatique dans le Pacifique
Amphithéâtre  Chapsal (27 rue St Guillaume 75007)
Sciences Po Paris
27 rue Saint Guillaume
75007 Paris

Ne pas oublier de penser à vous inscrire en ligne en cliquant ici
Publicité