publicité

La "pulsion de vie" du Réunionnais Jean-Wilson Martial, atteint du sida

La campagne du Sidaction débute vendredi soir (27-28-29 mars). A cette occasion, voici le portrait d'un jeune Réunionnais de 30 ans, atteint du Sida. Il y a quelques années, il avait volontairement arrêté son traitement. Depuis, il a repris sa trithérapie et se porte beaucoup mieux. Il témoigne.

Le Réunionnais Jean-Wilson Martial, atteint du sida, a décidé de reprendre son traitement. © France Ô
© France Ô Le Réunionnais Jean-Wilson Martial, atteint du sida, a décidé de reprendre son traitement.
  • la1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
C'est parti pour les trois jours du Sidaction (27, 28 et 29 mars), cette campagne de sensibilisation qui vise à lever des fonds pour lutter contre le sida. A cette occasion, découvrez le portrait vidéo de Jean-Wilson Martial, 30 ans, qui réside dans l'Hexagone. En 2009, ce Réunionnais a contracté le VIH. Abattu, il a d'abord souhaité interrompre son traitement, prêt à se laisser mourir.
 
C'était sans compter cette "pulsion" qu'il a finalement ressentie, en janvier 2013. "Mon médecin m'avait dit qu'il ne me restait plus que deux semaines, alors j'ai réagi. Je me suis dit : 'Wilson, il faut que tu vives !'" Le Réunionnais a donc repris sa trithérapie. Aujourd'hui, il va beaucoup mieux et construit des projets pour l'avenir. Pour son médecin, c'est un "miraculé".
 
Regardez ci-dessous le reportage de L. Otvas, J.L Kerek et L. Coutand de France Ô/Outre-mer 1ère :
Intervenants : Docteur Jospeh Koffi, du service maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital de la Croix-rousse (à Lyon) et Jean-Wilson Martial

Le VIH, un fléau Outre-mer

La Réunion, dont est originaire Jean-Wilson Martial, se positionne à la sixième place des taux de découverte de séropositivité en 2013 (L'année passée, le Sidaction a d'ailleurs reversé 48 300 euros à trois associations de ce département, ndlr.) Dans ce triste classement, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe occupent les premières places, suivies par l'Ile de France (voir la carte ci-dessous). En 2013, environ 6 200 personnes ont découvert leur séropositivité en France (un nombre stable depuis 2007), dont environ 500 dans les départements d'Outre-mer.

Le taux de découverte de séropositivité en 2013 par million d'habitants :
Lecture : en 2013, le taux de découverte de séropositivité en Martinique était de 225 pour 1 million d'habitants. © Bulletin épidémiologique hebdomadaire, INVS, 24 mars 2015
© Bulletin épidémiologique hebdomadaire, INVS, 24 mars 2015 Lecture : en 2013, le taux de découverte de séropositivité en Martinique était de 225 pour 1 million d'habitants.

 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play