outre-mer
territoire

Val d'Oise : Marcus, l'enfant réunionnais de 2 ans disparu vendredi, toujours introuvable

faits divers
marcus / recherches gendarmes
A gauche, la photo d eMarcus diffusé sur l'appel à témoins. A droite, les gendarmes mobilisés pour les recherches ©DR
Marcus, 2 ans et demi, originaire de Saint-Denis de la Réunion a disparu depuis vendredi à la mi-journée dans le Val d'Oise. Il jouait dans le jardin de sa tante, chez qui il était en vacances. Malgré les recherches menées par une centaine de gendarmes, il reste introuvable.
Noyade, accident, mauvaise rencontre ? A Butry-sur-Oise, dans le Val -d'Oise, les recherches des gendarmes restent pour l'heure infructueuses, malgré l'appel à témoins lancé par la préfecture, les fouilles systématiques des environs et des véhicules qui passent par cette commune ordinairement paisible.

La brigade fluviale sur les lieux

La centaine de militaires fouille notamment avec insistance les bord de l'Oise. Le fleuve se trouve à quelques dizaines de mètres du jardin de la tante de Marcus, où l'enfant de 2 ans et demi a été vu pour la dernière fois, vendredi à la mi-journée. 

Regardez le reportage de Gaëlle Malet et Mourad Bouretima (France Ô / Outre-mer 1ère) : 

Intervenants dans le reportage :
- David Ho Kan Yung, cousin de Marcus
- Frida Dalleau, maman de Marcus
- Daniel Desfoux, maire de Butry-Sur-Oise 

Dernières infos dimanche 26 avril, 10h30

Les recherches se sont poursuivies toute la nuit de samedi à dimanche.  "Nous n’avons pas arrêté !", confie Nicolas Parra, chef de cabinet de la gendarmerie en Île de France, joint par Gaëlle Malet pour France ô et Outre-mer 1ère. Les équipes de recherches n’ont cessé de sillonner à pied et en véhicule un périmètre de 5 kilomètres autour du pavillon. Depuis hier, "nous avons reçu beaucoup de témoignages physiques et téléphoniques. Nous avons passé toute la nuit à les analyser. Depuis 7h ce matin les bateaux sondent de nouveau l’Oise. Nous avons élargi notre périmètre de sécurité aujourd’hui. Nous avons également renforcé notre dispositif en faisant appel à la Protection Civile et en rappelant des réservistes de la gendarmerie", explique le gendarme

Le maire, Daniel Desfoux explique que "Des centaines de bénévole affluent à la mairie depuis hier". Ces bénévoles  vont aujourd’hui apporter leur aide en organisant une grande battue dans la forêt de l’Isle-Adam, située à 3 kilomètres du lieu de la disparition de Marcus.
 
 
Pourquoi "l'alerte enlèvement" n'a pas été déclenchée ?
Sur notre page Facebook, de  nombreux internautes s'interrogent : pourquoi la procédure d'Alerte Enlèvement n'a pas été déclenchée pour le petit Marcus, contrairement à l'affaire de la disparition de la jeune Berenyss, jeudi dernier,  dans les Ardennes ?
L'alerte enlèvement n'a pas été enclenchée car, selon le procureur de la République, Yves Jannier , "rien ne permet pour l'heure de considérer que l'enfant a été enlevé". Or le dispositif ne peut être mis en place que si l'enlèvement est avéré. Depuis sa mise en place il y a neuf ans en France, le dispositif a été déclenché à 14 reprises et dans 100% des cas, les enfants ont été retrouvés vivants. Ce fut le cas de la petite Berenyss, jeudi dans les Ardennes.
Publicité