publicité

Archives d'Outre-mer – juin 1988 : signature des Accords de Matignon sur la Nouvelle-Calédonie

Les week-ends, La1ere.fr propose un voyage dans l’histoire avec les archives de l'Institut national de l'audiovisuel. Le 26 juin 1988, l’indépendantiste Jean-Marie Tjibaou et le député Jacques Lafleur signaient les accords de Matignon sous l’égide du premier ministre Michel Rocard.

Image des négociations qui aboutirent aux Accords de Matignon, en juin 1988 à Paris. © INA
© INA Image des négociations qui aboutirent aux Accords de Matignon, en juin 1988 à Paris.
  • Par Philippe Triay
  • Publié le , mis à jour le
Alors qu’une réunion de suivi du Comité des signataires des Accords de Nouméa s’est déroulée vendredi à Paris, retour sur les premiers accords entre indépendantistes et anti-indépendantistes de Nouvelle-Calédonie. Le 26 juin 1988, les Accords de Matignon sont signés entre les deux parties, représentées par l’indépendantiste Jean-Marie Tjibaou, qui sera assassiné l'année suivante, et le député Jacques Lafleur. Ce sont les premiers accords du genre paraphés sous l’égide du gouvernement dirigé par Michel Rocard.
 
Ils prévoient le retour de l’administration calédonienne sous l’autorité de l’Etat français pour une période de 12 mois, un référendum sur les nouvelles institutions, et un scrutin d’autodétermination pour les habitants de Nouvelle-Calédonie. « Reprenez espoir, une page nouvelle va pouvoir s’écrire », annonçait le premier ministre Michel Rocard. « Non par les armes mais par le dialogue, par la tolérance, par le travail, par la volonté. Ceux qui à Paris ont parlé en votre nom ont fait preuve de courage et de responsabilité. Sans rien abandonner, ils ont su donner, et pardonner. »
 

REGARDEZ : juin 1988, signature des Accords de Matignon sur la Nouvelle-Calédonie (France 3/RFO, 26 juin 1988)

Source : Ina  
ina

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play