Publication d'une intégrale chronologique de la chanteuse guadeloupéenne Moune de Rivel

musique
moune de rivel
La chanteuse et comédienne guadeloupéenne Moune de Rivel (1918 - 2014) dans sa jeunesse. ©DR
Les éditions musicales Frémeaux et Associés publient ce mois-ci une intégrale chronologique de la chanteuse guadeloupéenne Moune de Rivel, décédée en mars 2014. Un coffret de 3 CD accompagné d’un livret de 40 pages. 
Décédée en mars 2014 à Paris à l’âge de 96 ans, la chanteuse et comédienne guadeloupéenne Moune de Rivel revient de manière posthume dans les bacs avec la publication de l’intégrale de ses chansons sur la période 1949 – 1962. Soit 3 CD totalisant une soixantaine de morceaux dont de nombreux succès comme « Adieu foulards », « Mais ça pas possible », « Wap di Wap », et bien d'autres. Le coffret comprend aussi un livret de 40 pages qui retrace la vie et la carrière de la célèbre chanteuse.
 
A noter que Frémeaux et Associés proposent également pour juillet un CD du chanteur guyano-guadeloupéen Henri Salvador, composé d’une sélection de titres enregistrés en public entre 1956 et 1960 dans les légendaires salles parisiennes, Bobino et l’Alhambra.

REGARDEZ : Moune de Rivel chante "Mais ça pas possible" en décembre 1994


 

Biographie de Moune de Rivel

De son vrai nom Cécile Jean-Louis Baghio'o, Moune de Rivel est née à Bordeaux le 7 janvier 1918 de parents guadeloupéens, Henri Jean-Louis Baghio'o et Fernande De Virel. Sa mère étant diplômée du Conservatoire de Paris (violon et piano) et professeur de musique, c’est presque tout naturellement que la petite Moune s’initie aux instruments de musique et à la chanson, d’autant que la maison familiale est un lieu de passage de nombreux artistes antillais de l’époque (Alexandre Stellio, Archange Saint-Hilaire, Marie-Madeleine Carbet, Léona Gabriel…)
 
Agée de 15 ans, Moune de Rivel débute sa carrière en donnant son premier récital au cabaret La Boule blanche à Paris, accompagnée au piano par sa mère. Dès la fin des années trente - elle a alors une vingtaine d’années - Moune est déjà célèbre dans les cabarets parisiens en vogue : La Tomate, La Canne à sucre, Le Cabaret des fleurs… Elle joue alors avec l’orchestre du guitariste et trompettiste martiniquais Pierre Louiss, et les concerts battront leur plein même pendant l’occupation de la capitale française par les Allemands. (Lire la suite ici).
 

Moune de Rivel, « L’intégrale chronologique 1949 – 1962 », (3 CD et livret de 40 pages), éditions Frémeaux et Associés, 29,99 euros. 


moune de rivel CD
©Frémeaux et Associés

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live