JO 2024: le Guadeloupéen Teddy Riner donne le top départ de la campagne de mobilisation

jeux olympiques
teddy riner rio
Teddy Riner ©DR
Le Guadeloupéen et octuple champion du monde de judo, lancera ce soir avec le meneur de jeu des Spurs, Tony Parker, la campagne de mobilisation autour de Paris et des JO 2024. Derrière ces deux grands champions, ce sont aussi tous les athlètes ultramarins qui se mobilisent.

Un SMS de soutien, 65 centimes pour la candidature Paris 2024

Ce soir, lorsque votre montre affichera 20H24, c’est tout un pays qui sera sollicité pour appuyer la candidature de Paris 2024 et tenter de conjurer le sort de la défaite de Paris 2012. Les deux grands champions, aux côtés du président du CNOSF, Denis Masseglia, lanceront cette grande campagne populaire en ouvrant notamment  le numéro de téléphone spécial auquel chacun pourra envoyer un SMS de soutien: pour chaque texto "2024" envoyé au numéro 72024, ce sont 65 centimes d'euros qui tomberont dans l'escarcelle de Paris 2024, à partir de ce soir et  jusqu'au 31 décembre au soir à minuit.

Les chaînes de grande distribution prendront ensuite le relais et mettront en vente 1,5 million de bracelets de tissu ornés de pétales bleu-blanc-rouge et du slogan "Je rêve des Jeux". Un stock destiné à être renouvelé jusqu'à l'élection de la ville hôte des Jeux, en 2017, et qui sera également écoulé via les clubs, les collectivités territoriales et les entreprises partenaires.


Compter ses forces et mesurer l'engouement populaire

Pour 2 euros, les acheteurs ne porteront pas un simple bracelet mais un "bijou", créé par le handballeur Luc Abalo, champion du monde et olympique. Parallèlement, le site jerevedesjeux.com proposera une opération de crowfunding. Pour 20,24 euros, tout un chacun pourra devenir "bienfaiteur" de la candidature, voire "mécène" dans le cas des 2024 grands contributeurs invités à offrir 2024 euros par an jusqu'en 2017.
L'objectif de l'opération est double: compter ses forces et mesurer l'engouement populaire pour le projet olympique, une popularité à laquelle le Comité international olympique est très attentif, mais également lever des fonds pour une candidature à 60 millions d'euros que les Français et les Franciliens en particulier n'ont pas envie de voir financée grâce à de l'argent public.


Personne n'a jamais fait ça, du moins sous cette forme

Prudent, Denis Masseglia, chargé par le comité de candidature d'orchestrer cette opération, n'avance pas d'objectif chiffré. "Je m'y refuse, dit-il, mais je raisonne en terme de potentiel. Je sais que selon une enquête réalisée en février, 40% des Français étaient prêts à donner un euro".
L'objectif financier est d'autant plus périlleux à fixer que cette opération, assez banale dans le cas de grandes causes caritatives ou sanitaires, est la première du genre montée pour l'organisation d'un grand événement sportif. "Il n'y a aucune référence, reprend Masseglia. Personne n'a jamais fait ça, du moins sous cette forme.
forme."


Les athlètes ultramarins mobilisés pour porter la candidature de Paris 2024

Les athlètes ultamarins soutiennent la candidature Paris 2024

 

Aux commandes, le comité olympique français, a depuis huit mois mobilisé ses réseaux tentaculaires. Car le mouvement sportif en France, ce sont 175.000 associations, 17 millions de licenciés, des conventions de partenariats avec l'Association des maires de France, les élus, les partenaires sociaux... Un gigantesque potentiel de donateurs.

Et ce soir, à la Maison du sport français, ce seront près de 150 athlètes de haut niveau, qui ont brillé ou brillent encore sur la scène internationale, qui joueront les VRP de luxe dans des clips où ils afficheront leur engagement derrière la candidature parisienne. "L'inconnue, redoute Masseglia, c'est l'inertie"; Combien de temps vont mettre les gens à adhérer ? Le premier week-end sera-t-il décisif ? "Dans tous les cas, quel que soit le résultat final, on aura été innovant." Et le CIO, qui en appelle désormais aux stratégies alternatives, aura forcément été sensible à la manoeuvre.

Déjà mobilisés le 23 juin dernier, lors de la déclaration officielle de candidature à l’organisation des JO 2024, les athlètes ultramarins, Teddy Riner, Laura Flessel, Marie-Josée Pérec, Daniel Narcisse,…s’engagent dans un clip vidéo intitulé « Je rêve des jeux »
Clip video JO 2024: "je rêve des jeux"