publicité

Mansour Kamardine, ex-député, affirme que "Mayotte est au bord de la guerre civile", la ministre des Outre-mer lui répond

C'est une interview choc qui parait ce mardi 19 janvier en dernière page du Figaro. L'ex-député (UMP) de Mayotte, Mansour Kamardine affirme que le 101ème département est "au bord de la guerre civile", en raison de l'immigration clandestine. La ministre des Outre-mer juge ces propos "irresponsables".

© DR
© DR
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Dans Le Figaro (lien payant par ici) , Mansour Kamardine, ex-député de Mayotte entre 2002 et 2007, ne fait pas dans la demi-mesure. Selon lui, la situation de Mayotte est plus qu'alarmante : le 101ème département est "au bord de la guerre civile. L'insécurité a atteint un niveau insupportable". 

En cause, l'immigration clandestine venue des Comores. "La population d'origine mahoraise est aujourd'hui minoritaire", affirme-t-il (NDLR : aucune donnée officielle ne le confirme). "Nous sommes, j'en suis sur plus de 300 000 aujourd'hui", conclut-il.

"L'Etat est quasiment absent"

L'ex-député revient également sur le rapport de la Cour des comptes qui dresse un bilan inquiétant de la départementalisation de Mayotte. "Les responsabilités sont partagées entre l'Etat et le personnel politique local. L'Etat est quasiment absent ici ; il n'a pas tenu ses promesses". 

Une menace religieuse ?

Selon Mansour Kamardine, "Dans le flux de migrants se glissent des individus qui s'improvisent imams ou maîtres coraniques. Ils prônent un islam qui est à mille lieues de celui qui est pratiqué par la majorité des habitants de Mayotte".  "L'Etat ferme les yeux, ce sont les Mahorais eux-mêmes qui veillent à prévenir les dérives religieuses", estime encore l'ancien député. 

George Pau-Langevin : "Des propos irresponsables"

Réagissant à ces propos de Mansour Kamardine, la ministre des Outre-mer estime que cette déclaration est "irresponsable".

Regardez la réaction de George Pau-Langevin, interrogée par Brett Kline et Emmanuel Morel :

George Pau-Langevin Mayotte n'est pas au bord de la guerre civile

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play