22 kilos de cocaïne saisis dans la valise d’un passager d’un vol Cayenne-Paris

trafic de drogue
Saisie de cocaïne
Importante saisie de drogue aux Antilles. ©Ofast
Le passager a été mis en examen et placé en détention provisoire, tout comme trois autres personnes qui l'attendaient à son arrivée.

Après un mois de surveillance d’un suspect guyanais soupçonné de trafic de cocaïne, la brigade des stupéfiants de la police judiciaire de Paris a interpellé un passager d’un vol Cayenne-Paris et trois personnes qui l’attendaient le 12 janvier dernier à l’aéroport d’Orly, a appris franceinfo de source proche du dossier.

Le passager transportait 22 kilos de cocaïne dans sa valise d’après une source proche de l’enquête. Une perquisition menée au domicile d’un autre suspect a permis par ailleurs de découvrir 30 000 euros en faux billets, qui devaient servir, selon les investigations, à payer la drogue en provenance de Guyane. Dans le cadre d’une information judiciaire instruite par un juge de Créteil (Val-de-Marne), le passager et trois autres personnes ont été mis en examen à l’issue de leurs gardes à vue et placés en détention provisoire le 16 janvier.

Près de 20% des entrées de cocaïne dans l'Hexagone se font depuis la Guyane

Les policiers luttent depuis plusieurs années déjà contre l’importation de cocaïne via les vols Cayenne/Paris. Les mules, souvent nombreuses sur ces vols, ingèrent la drogue ou la dissimulent dans leurs bagages pour importer de plus grosses quantités, comme c’était le cas dans cette affaire. Le trafic de cocaïne par voie aérienne entre la Guyane et l'Hexagone représente entre 15 et 20 % des entrées sur le territoire.

Selon un rapport du Sénat sur ce phénomène, travaillant pour le compte de microréseaux en cours de structuration, les passeurs ou "mules" introduisent la drogue dans leur corps sous forme d’ovules (30% des cas) ou la dissimulent près du corps ou dans leurs bagages. Une dizaine de passeurs empruntent chaque vol, transportant chacun en moyenne 1,9 kilogramme de cocaïne, d'après ce rapport.