Les 30 ans du Téléthon : la solidarité ne faiblit pas Outre-mer

solidarité
Le téléthon fête ses 30 ans et l'outre-mer répond présent
Le téléthon fête ses 30 ans et l'Outre-mer répond présent ©DR
"30 heures pour les 30 ans" : le compteur du Téléthon continue à grimper ce samedi dans une ambiance festive, pour la campagne annuelle de dons en faveur de la recherche sur les maladies rares, qui fête son 30e anniversaire sur les chaînes publiques partout dans l’hexagone et Outre-mer. 
Le Téléthon est devenu en l'espace de 30 ans un événement sans précédent, réunissant cinq millions de personnes devant leur petit écran ou lors d'activités organisées dans plus de 10.000 communes. Il a drainé des fonds ayant permis de soutenir plus de 6.000 projets de recherche sur des maladies rares qui touchent trois millions de personnes en France.

Les dons, déductibles des impôts à 66%, peuvent  être effectués sur le site du Téléthon (www.telethon.fr) ou par téléphone au 36 37.

Mobilisation Outre-mer

Outre-mer, la mobilisation des bénévoles ne faiblit pas. La 1ère.fr vous a concocté un voyage à la rencontre de toutes ces initiatives, à la rencontre aussi de personnes qui se battent courageusement contre leur maladie. 

#1 La Réunion

A La Réunion, de nombreuses opérations organisées par des bénévoles ont lieu ce samedi de Saint-Pierre à Saint-Denis. Un défi karting a ainsi été organisé à la Jamaïque. Les personnels de 24 entreprises inscrites pour ce défi vont se relayer toutes les 15 minutes pour récolter des dons pour le Téléthon.

Le Téléthon est organisé localement depuis 17 ans par le Rotary Club Bourbon. Il a permis de récolter 1 million d’euros l’an passé la barre des 1 million 100 000 euros sera probablement franchie ce samedi soir. 

Regardez ce reportage d’Emilie De Balman et Rodolfo Ozan (Réunion 1ère)

©reunion

Cette année, la commune de Saint-Joseph accueille le village du téléthon. Plus de 50 manifestations se dérouleront sur la place de la mairie. Dès vendredi, un grand marathon a rassemblé de nombreux sportifs sensibles à la cause du Téléthon.

►Regardez ce reportage de Steve-Henry Peeters et Laurent Pirotte (Réunion 1ère)

©reunion
Réunion 1ère a aussi donné la parole à ceux qui souffrent de maladies rares. Regardez ces deux portraits. D'abord celui de Grégory Maillot qui malgré son handicap termine ses études d'informatique et ensuite celui de Reine Hoareau, vendeuse et amoureuse des plantes. 

©reunion
©reunion


#2 Nouvelle-Calédonie

En Nouvelle-Calédonie, la mobilisation ne faiblit pas non plus. Parmi les actions en faveur du Téléthon 2016, figure celle du comité d'escalade de la Province sud. Amateurs et professionnels ont pris d'assaut le mur d'escalade de Magenta pour témoigner leur solidarité avec les malades souffrant de myopathie.

►Regardez ce reportage d'Olivier Jonemann et Michel Bouillez (Calédonie 1ère) :

©nouvellecaledonie


#3 Martinique

L'année dernière en Martinique, 238.623 euros avaient été recueillis. Cette année, dans les jardins du Parc Aimé Césaire à Fort-de-France s'est déroulée une matinée d’information, pour les élèves de maternelles et de primaires de la ville, afin de leur fournir des informations utiles sur les maladies génétiques, les avancées de la recherche, ou encore l’utilisation des dons.

De leur coté les associations de motards se sont mobilisées également. L’association moto de la gendarmerie "Angel’s Team" et l’association "Agir sans voir" ont lancé un tour de l'île pour mobiliser la population à faire des dons en faveur du Téléthon. 

Regardez ce reportage de Cécile Marre (Martinique 1ère) :

Bilan des 30ans du Téléthon. ©martinique


#4 Guadeloupe

En Guadeloupe, parmi les actions organisées, 700 élèves des écoles de Pointe-à-Pitre ont réalisé un défi sur la place de la Victoire. Chaque classe avait composé une chanson avec deux thèmes imposés : le banjo guitare et la drépanocytose. Pierre-Edouard Décimus, l'un des fondateurs du groupe Kassav' a parrainé la manifestation.

►Regardez ce reportage de Guadeloupe 1ère :

©guadeloupe


#5 Guyane

Selon Christophe Malherbes, qui préside le centre d'appel guyanais, les dons sont en augmentation chaque année. La somme totale recueillie dépasse les 100 000 euros.
Et pourtant depuis 2012, on observe une érosion régulière des donateurs, mais ceux qui participent à l'opération donnent des sommes plus importantes. Désormais les dons s'effectuent davantage par internet avant même le démarrage de l'opération. 

Cette opération qui dure 24h est chaperonnée entièrement par les membres du Lions Club qui gèrent le recueil des dons. IIs sont généralement 100 à 110 membres à donner de leur temps. Il en sera de même pour cette trentième édition.

►Regardez le témoignage de Louanie, elle est drépanocytaire (Guyane 1ere) :


#6 Polynésie

A l'instar des éditions précédentes, cette année, encore, de nombreuses manifestations sont prévues. Parmi elles, on retrouve les défis sportifs comme le relais 24h de marche nordique à la presqu’île de Teahupoo, les tournois de golf à Atimaono et Moorea ou encore le tour de l’île à velo avec l’AS Fei Pi.

Les urnes seront également mises à disposition du public, sans oublier la vente des T-shirts Téléthon. Plus de 12 millions de francs Pacifique ont été collectés l’an dernier. Cette année, les organisateurs veulent faire mieux.

Regardez ce reportage de Polynésie 1ère :

Le centre de promesse de dons à ouvert vendredi matin à 7h30 et sera en place jusqu'à samedi soir. Les établissements scolaires sont de plus en plus nombreux à participer aux actions du Téléthon. Parmi eux, le lycée Aorai y participe pour la 5e année. Vendredi, une trentaine de lycéens ont participé à une vente et ont collecté 133 000 francs en quelques heures. ©Polynesie1ere

En 2015, le Téléthon avait récolté au niveau national 94 millions d'euros, en dépit de l'annulation de certaines manifestations après les attentats du 13 novembre, contre 92 millions d'euros en 2014 et 89 millions en 2013. Au milieu des années 2000, la collecte dépassait régulièrement les 100 millions d'euros.