🎧 À 19 000 km de Paris (en avion), le lac volcanique parfaitement circulaire de l'île de Wallis est à l'origine de nombreuses légendes [Vivre au pied d'un volcan]

DĂ©couvrez Wallis et le lac Lalolalo dans cet Ă©pisode du podcast "Vivre au pied d'un volcan"
Wallis est le territoire des Outre-mer le plus éloigné de l'Hexagone. La présence du volcan endormi à l'origine de l'île est palpable, que ce soit sur les sites historiques, dans les mythes wallisiens ou dans la géographie singulière de l'île. Le journaliste David Bilbault nous emmène sur ce territoire lointain, si particulier.

Wallis est une petite île, entourée d'un lagon et d'un récif corallien, au milieu de l’océan Pacifique. Le territoire est desservi deux fois par semaine par des liaisons aériennes via la Nouvelle-Calédonie ou les îles Fidji. Il est ravitaillé par bateau seulement une fois par mois. Protégé par une ceinture de récifs, l'accès à l'île principale de Wallis, du nom de l'explorateur britannique qui l'a découverte en 1767, est difficile. Une seule passe permet le passage de bateaux vers l'île d'Uvea, nom de l'île dans la langue locale.

Une île volcanique

L'île s'est formée il y a 2 millions d'années. Les volcans se sont effondrés et ont créé le lagon. Le socle de l'île est basaltique. On retrouve les roches volcaniques partout dans la vie quotidienne : dans le four traditionnel : l'umu, les routes sont recouvertes de poussier et la cathédrale de Mata Utu est construite en pierres volcaniques.

Autre particularitĂ© : plusieurs lacs d'eau douce se sont formĂ©s dans d'anciens cratères. Le plus grand d'entre eux, 450 mètres de diamètre, est parfaitement circulaire. C'est le lac Lalolalo, lac sacrĂ©, et père de nombreuses lĂ©gendes. 

Le lac Lalolalo à Wallis est un lac parfaitement circulaire, cratère d'un volcan endormi.

Le mythe créateur de Wallis

Le dieu Tagaloa (grosse panse) ayant faim part à la pêche et lance son filet. Il en retire l’île principale d’Uvea. Dépité car affamé, le dieu piétine de fureur cette terre immergée dont les éclats donnent naissance aux ilots de Wallis. Puis émerveillé par la beauté des lieux, il dépose son filet autour de l'île pour la protéger. Celui-ci se transforme en récifs et les mailles forment les passes du lagon.

Épifania Toa, habitante de Vailala

Ces rĂ©cits sont transmis oralement de bouche Ă  oreille, de gĂ©nĂ©ration en gĂ©nĂ©ration, lors de veillĂ©es : les fale tauasu. Les hommes se rĂ©unissent le soir, partagent le kava, la boisson traditionnelle, et discutent autour du chef coutumier.

La place de la coutume et de la religion

Coutume et religion rythment le quotidien de la population.

La religion catholique a fusionnĂ© harmonieusement avec les traditions locales, et le pouvoir se partage entre l’Église, le Roi et l’État français. 

L'île devient territoire français en 1961 après un référendum. L'île bénéficie d'un statut particulier : la République reconnait l'existence d'institutions coutumières. Le Lavelua, roi coutumier, règne sur Wallis.

Pour en savoir plus regardez Histoire d'un statut : Wallis et Futuna

Retrouvez d'autres Ă©pisodes de Vivre au pied d'un volcan, le podcast qui raconte les volcans d’Outre-mer, en plongeant dans le quotidien, l’Histoire et les croyances des Ultramarins.

Auteurs : David Bilbault et Grace Leplat
RĂ©alisateur :
Martin Delzescaux
Musiques originales :
Corentin Billette
Production exécutive :
natif.
Illustration :
Sarah Delannoy
Une production
France Télévisions, portail des Outre-mer.