À Orly, le désarroi des voyageurs face aux nouvelles mesures de restrictions en Outre-mer

coronavirus
orly voyage janvier 2021
Lundi 18 janvier 2021, les mesures de restriction pour les voyages vers les Outre-mer n'étaient pas encore bien comprises de tous les passagers. ©Jean-Michel Mazerolle

Après l'annonce du renfort des mesures de restrictions dans les Outre-mer, le flou demeurait encore parmi les voyageurs à destination des territoires ultramarins, au départ de l'aéroport parisien d'Orly. Septaine ou pas septaine : la réponse n'est pas évidente pour tous.

Bien des incertitudes pour les passagers à destination des Outre-mer ce lundi matin à l’aéroport de Paris-Orly. Au lendemain des annonces préfectorales instaurant une septaine sanitaire sur chacun des territoires, les passagers reconnaissent n’en savoir guère sur les nouvelles mesures sanitaires à leur arrivée sur place, notamment sur la question de la septaine.

"Je n'étais pas au courant, c'est mon frère qui vient de me dire qu'apparemment il y a une septaine", reconnaît une voyageuse tandis qu'une autre déplore perdre "une semaine sur [son] séjour". Un autre passager espère lui pouvoir faire sa septaine à domicile : "Je ne sais pas comment ça va se passer, j'ai ma maison là-bas et je voudrais bien rentrer chez moi."


Seuls quelques rares passagers semblent plus informés que les autres, soit par ce qu’ils ont appris la nouvelle la veille au journal télévisé, soit par un message de l’agence de voyage, soit parce que le personnel de la compagnie les a informé au moment de l’enregistrement. "C'est dommage car si j'avais pris l'avion ce week-end, je n'y aurais pas eu droit", soupire une voyageuse. "Je vais attendre un peu plus longtemps pour aller à la mer et à la rivière !"

Des mesures trop rapides ?

Comme elle, certains voyageurs ne cachent pas leur agacement quant à la rapidité d’exécution des nouvelles mesures sanitaires et leurs conséquences, notamment les touristes dont beaucoup avaient réservés leurs billets il n’y a que quelques jours à peine. "Les mesures sont nécessaires mais ce qui est dommage, c'est qu'elles sont prises du jour au lendemain", s'insurge l'une d'entre eux. "Les Français moyens comme moi se retrouvent confrontés à ça et puis débrouille-toi avec ça."

Si les passagers à destination de La Réunion et de Mayotte sont assurés d’être placés en septaine à leur arrivée, les voyageurs pour les Antilles se sont envolés de Paris avec beaucoup moins de certitudes quant à l’application immédiate des mesures d’isolement une fois débarqués de l’avion.

Le reportage de Jean-Michel Mazerolle, Bruno Gabetta et Mourad Bouretima :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live