Archives d'Outre–mer -1991 : Surya Bonaly décroche l’or aux Championnats d’Europe de patinage artistique

archives d'outre-mer
Surya Bonaly lors d'un programme court des Championnats de France
©DAMIEN MEYER / AFP

Nous sommes en Janvier 1991, en Bulgarie, l’Europe découvre une jeune patineuse d’origine réunionnaise de 18 ans, Surya Bonaly. Elle deviendra la première française championne d’Europe de patinage artistique. Retour sur cet évènement historique qui a marqué  le sport français.

En 1991, Surya Bonaly est l’étoile montante du patinage français. Née à Nice, elle est adoptée à l’âge de 8 mois. Très jeune, ses parents d’adoption vont découvrir son potentiel athlétique. Avant la consécration dans le monde du patinage, elle explore plusieurs sports. Ses qualités athlétiques hors du commun sont fréquemment remarquées par ses entraineurs. Le patinage artistique s’impose comme une véritable vocation, elle deviendra une athlète de renommée internationale. Le chemin pour y parvenir nécessite un engagement sans faille où le travail et la discipline deviennent son quotidien durant de nombreuses années.

Débuts internationaux

Elle ouvre son compteur à médailles lors de saison 1988-1989, durant laquelle elle obtient son premier titre de Championne de France. Cette même année, aux championnats d’Europe, elle prend une toute autre dimension en atteignant des performances - techniques et artistiques - exceptionnelles. Elle est la première patineuse à exécuter des sauts emblématiques telle qu’une combinaison triple lutz - triple boucle piqué. La carrière de Surya Bonaly a toujours été marquée par de grandes performances. Preuve en est, lors de la saison 1989-1990, elle tente un quadruple boucle piquée lors des Championnats du monde. Cette figure reste sa marque de fabrique.  

Consécration Européenne à Sofia   

Dans sa tunique argentée, brodée de pierres et de diamants, Surya Bonaly est étincelante. Sur le thème du « cygne noir » de Tchaïkovski sa performance est à la hauteur du personnage qu’elle incarne à merveille. C’est un sans-faute sur la glace, alliant maitrise technique et élégance. Elle décroche l’or. Cette médaille lui apportera la reconnaissance du monde sportif. Elle devient une athlète soutenue avec ferveur par un public fidèle. Une consécration, Surya Bonaly devient l’avenir du patinage français.

Regardez ce reportage de RFO Paris, Paul Peret diffusé dans "Mascarines" le 27 janvier 1991 : 

 

Dans un communiqué, le président de la République adresse ses félicitations à Surya Bonaly pour sa médaille d’or, lors des championnats d’Europe de patinage artistique.

Votre médaille d'or a réjoui tous les Français. Vous êtes la première championne d'Europe française dans une discipline difficile et complète, qui requiert autant de maîtrise chorégraphique que de sûreté athlétique, et vous avez l'avenir devant vous. Au nom de tous les Français, je vous adresse mes chaleureuses félicitations.

François Mitterrand, président de la République Française

 

Récemment couronnée de son titre de Championne d’Europe à Sofia, Paul Peret et Gladys Say reçoivent Surya Bonaly sur le plateau de l’émission Mascarines. Elle nous raconte son parcours sportif jusqu’à son sacre Européen.  

Regardez un extrait de l’émission Mascarines (RFO, Février 1991) :

 

Surya Bonaly : une nouvelle vie sur la glace

Après une brillante carrière dans le monde amateur, Surya Bonaly poursuit son parcours dans le monde du patinage. Elle mène une vie bien remplie entre son école à Las Vegas où elle réside, et ses fréquentes exhibitions à travers le monde. Elle continue à faire vibrer les spectateurs avec ses figures interdites en compétition (salto arrière). Personnalité marquante, au talent unique, elle reste une référence dans le patinage artistique féminin. Plus qu’un palmarès, Surya Bonaly laisse l’image d’une athlète qui a fait évoluer sa discipline par son audace, sa personnalité rebelle, et sa technicité inégalée.