publicité

Archives d’Outre-mer-2006 : il y a 10 ans disparaissait André Schwarz-Bart [VIDEO]

Il y a 10 ans l'écrivain André Schwarz-Bart décédait. Le lauréat du prix Goncourt 1959 s'éteignait le 30 septembre 2006 en Guadeloupe. La1ere.fr vous propose d'aller à la rencontre de cet écrivain et de la maison des illustres, son ancienne demeure, grâce à deux reportages.

André Schwarz-Bart, écrivain © AFP FILES / AFP
© AFP FILES / AFP André Schwarz-Bart, écrivain
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Dès 1959, André Schwarz-Bart se voit récompenser du prix Goncourt pour son livre Le dernier des justes. Né à Metz, en 1928, le futur écrivain a dû interrompre ses études en raison de la Seconde Guerre Mondiale. Ses parents juifs ainsi que ses deux frères sont déportés. André Schwarz-Bart s'engage très jeune dans la résistance en 1944. Il arrêté et torturé la même année à Limoges. Il s'en sort et après-guerre commence des études à la Sorbonne.
 

La Guadeloupe

En 1961, il épouse Simone Brumant, une Guadeloupéenne 10 ans plus jeune que lui. Ensemble, ils écrivent en 1967 Un plat de porc aux bananes qui ne remporte pas de succès. L'écrivain est meurtri. Avec son épouse, ils décident de partir vivre en Guadeloupe. Toute l'œuvre d'André Schwarz-Bart puise sa force et son inspiration dans l'idée que la Shoah et l'esclavage avaient des similitudes.
Retour sur la vie d'André Schwarz-Bart avec ce reportage de Guadeloupe 1ère :

WEB SCHWARZ BART 1


La maison des illustres

En 2013, la maison d'André Schwarz-Bart est entrée dans le réseau de la maison des illustres, un label décerné par le ministère de la culture. Pour fêter l'événement, la famille Schwarz-Bart, Simone, l'épouse, et Jacques, le fils saxophoniste, ont convié des amis, parmi lesquels le pianiste Alain Jean-Marie.
Regardez ce reportage de Guadeloupe 1ère :
WEB SCHWARZ BART 2

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play