Archives d'Outre-mer – janvier 1993 : quand Saint-Pierre et Miquelon défiait le Canada

archives d'outre-mer
SPM archives
En janvier 1993, un tiers de la population de l’archipel se déplaçait sur le port de Saint-Pierre pour soutenir une action symbolique des marins et des élus locaux. ©DR
Les week-ends, La1ere vous propose un voyage dans le temps et l’histoire avec ses archives. Il y a vingt-cinq ans, suite à un contentieux sur les quotas de pêche, des marins de Saint-Pierre et Miquelon allaient défier le Canada dans ses eaux territoriales.
Les contentieux sur la pêche entre la France et le Canada sont des questions qui empoisonnent fréquemment les relations entre les deux pays, avec Saint-Pierre et Miquelon en ligne de mire. En octobre 1992, en l’absence d’un accord, le Canada décide de fixer unilatéralement les quotas de pêche, comme le lui permet un jugement entériné aux Etats-Unis. 

En réaction, au début du mois de janvier 1993, un tiers de la population de l’archipel se déplace alors sur le port de Saint-Pierre pour soutenir une action symbolique des marins et des élus locaux qui décident de braver les eaux territoriales canadiennes pour aller pêcher avec deux chalutiers. Les bateaux seront arraisonnés et remorqués par les garde-côtes canadiens à Saint-Jean de Terre-neuve.

>>> REGARDEZ : quand Saint-Pierre et Miquelon défiait le Canada (RFO, janvier 1993)
©la1ere