publicité

Archives d'Outre-mer - Notre-Dame de Paris et l'Outre-mer

Après le terrible incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, les archives d'Outre-mer ont choisi de rendre hommage à ce monument historique et religieux en revenant sur quelques souvenirs liant les communautés ultramarines au mythique édifice. 

© Pascal Deloche / Godong / Leemage / AFP / DR
© Pascal Deloche / Godong / Leemage / AFP / DR
  • Par Annabelle Auberdon
  • Publié le

1998 - une messe pour le 150ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage

Plus d'un millier de personnes sont réunies en la cathédrale Notre-Dame de Paris. Originaires de l'Outre-mer pour la plupart, elles viennent en masse pour commémorer à l'occasion d'une messe le 150ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage. Célébrée par le cardinal Jean-Marie Lustiger de nombreux évêques sont présents : celui de la Guadeloupe, Ernest Cabo et aussi l'aumônier des Antilles-Guyane, le père Lacroix.

Sous le regard de plusieurs personnalités politique ultramarines telles que Christiane Taubira, Monseigneur Di Falco lit un message de Gilbert Aubry, évêque de La Réunion : "nous ne serons plus jamais esclave". Ensuite le cardinal Lustiger lit un texte rappelant les souffrances du peuple noir dans l'esclavage.  La messe se poursuit par l'homélie de Monseigneur Cabo. Au cours de celle-ci l'évêque qualifie l'esclavage "d'erreur de l'humanité et de pêché collectif". Après la communion, la messe s'achève par des chants créoles. Regardez ce reportage de RFO réalisé à Notre-Dame par Alexandre Rosada et diffusé le 14 novembre 1998 : 
Messe abolition esclavage
 

2001 : le Père Riocreux recteur de Notre-Dame de Paris

Ce jour-là, dans la cathédrale Notre-Dame, beaucoup de wallisiens et de calédoniens viennent assister à la nomination du nouveau recteur de la cathédrale, le père Riocreux. Celui-ci a notamment été le curé de la cathédrale Saint-Joseph de Nouméa de 1979 à 1986. Venus pour assister à l'événement, l'évêque Laurent de Wallis et Futuna, ainsi qu'une chorale de Lifou. Dans son discours le père Riocreux rend un vibrant hommage au Pacifique. Ensuite et pour la première fois, une chorale protestante de Lifou chante dans la basilique. A la fin de l'office, la mère du père Riocreux ainsi que Bernadette Chirac (première dame de l'époque) viennent le féliciter. Regardez ce reportage de RFO réalisé par Marie-France Cubadda et diffusé le 25 septembre 2001 : 
 
PERE RIOCREUX

 

2011 : messe du 11 novembre 

Ce jour là, pas moins de 3000 personnes d'origine antillaise et guyanaise se retrouvent à Notre-Dame pour la grande messe du 11 novembre. Une cérémonie qui d'habitude a lieu en l'église Saint-Sulpice. 

C'est certainement la première fois que l'on entend un évêque de couleur parler officiellement en créole, une langue qui est à peine reconnue aujourd'hui

- Michel Meranville, archevêque de Martinique 


Regardez ce reportage de Pierre Iovène diffusé sur France Ô  le 11 novembre 2011 : 
messe 11 novembre

 

2015 : des élèves futuniens chantent 

Habituellement, ces jeunes élèves de Futuna animent la messe dominicale de leur petite paroisse, dans le Pacifique. Aujourd'hui, changement de décor intimidant :  ils ont chanté à Notre-Dame de Paris sous la direction de leur bienveillante institutrice Madame Lutimila Atuvasa. Regardez ce reportage d'Angélique Le Bouter diffusé sur France Ô le 07 juin 2015 : 
 
élèves Futuniens Notre Dame

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play