Archives d'Outre-mer - le Petit-Paris de Saint-Laurent du Maroni en Guyane

archives d'outre-mer
Petit Paris
Petit Paris, Saint Laurent du Maroni ©YVES TALENSAC PHOTONONSTOP
Ce week-end se déroulent les Journées du patrimoine. L'occasion de visiter les monuments de nos régions. Les archives d'Outre-mer vous emmènent en Guyane avec une visite guidée du Petit-Paris à Saint-Laurent du Maroni en septembre 2005.
Créée en 1984 par le ministère de la Culture, la Journée portes ouvertes dans les monuments historiques est organisée le troisième dimanche du mois de septembre. Le public répond présent dès la première année. Dès 1985, le ministre Jack Lang propose à ses homologues européens de décliner des événements similaires dans leurs pays. En 1991, les Journées européennes du patrimoine sont officialisées et soutenues par l'Union européenne.
 

Le patrimoine architectural de Saint-Laurent du Maroni

La Direction des Affaires Culturelles de Guyane (DAC de la Guyane) voit le jour en 1992. La même année, les Guyanais peuvent, pour la première fois, participer aux Journées du patrimoine organisées dans le département. Saint-Laurent du Maroni, capitale de l'Ouest guyanais, bénéficie, à partir de 1995, de financements pour la réhabilitation des bâtiments historiques : ceux du quartier officiel, où se situent les administrations et ses logements de fonction et ceux du quartier du Camp de la transportation (ancien bagne), où se trouvent également la gendarmerie et l'hôpital.

En 2005, plus de 50% des bâtiments de l’ancienne Administration pénitentiaire (AP) sont rénovés. Bernard Castieau, architecte et instigateur de nombreux projets de réhabilitation, propose aux visiteurs une promenade commentée du quartier historique.

Regardez le reportage de Laurent Pirotte de RFO Guyane diffusé en septembre 2005, où l'on voit la Maison du receveur des douanes, classé monument en péril. C'est l'un des dix-huit sites emblématiques retenus par le ministère de la Culture pour le "Loto du patrimoine".
©la1ere