Ariane 5 : le lancement reporté pour la troisième fois à Kourou

sciences
Ariane 5 : lancement à nouveau reporté en raison de conditions météo défavorables
Ariane 5 : lancement à nouveau reporté en raison de conditions météo défavorables ©jody amiet / AFP
Le lancement de la fusée Ariane 5, prévu initialement vendredi soir au Centre Spatial Guyanais, a été reporté de 24 heures en raison de conditions météorologiques défavorables, a annoncé à Kourou, Stéphane Israël, le PDG d'Arianespace, la société qui commercialise les lancements Ariane.
Le décollage est désormais prévu samedi à 17H30, heure locale, 22H30, heure de Paris, selon Arianespace. Les critères météo à l'origine de l'interruption de la chronologie sont les vents en haute altitude qui soufflaient trop fort au-dessus de la base spatiale, selon le CNES, le Centre Nationale d'Etudes Spatiales.

C'est la troisième fois que ce lancement est reporté 

"C'est un critère de sécurité", expliqué à l'AFP Bernard Chemoul, le directeur du Centre Spatial Guyanais. "En cas d'explosion du lanceur en vol, il ne doit pas y avoir de risque de dispersion des débris pour les populations, et là les vents étaient trop forts", a t-il précisé.

C'est la troisième fois que ce lancement est reporté. Prévu au départ le 8 juin, le tir avait été différé une première fois en raison d'une anomalie sur un équipement de connexion. Celui-ci avait été remplacé et la nouvelle date pour le lancement avait été prévue jeudi 16 juin en fin d'après-midi à Kourou. Mais le lancement avait été à nouveau reporté, au vendredi 17 juin, suite à la détection d'une anomalie, survenue "sur une connexion ombilicale au niveau de la partie haute du lanceur".

Ce troisième lancement d'Ariane 5 de l'année doit mettre sur orbite de transfert géostationnaire deux satellites de télécommunications, Echo Star XVIII, conçu pour fournir pendant quinze ans des services de télédiffusion directe sur les Etats-Unis, l'Alaska et Hawaï pour le compte de la société Dish Network, et BRIsat, premier satellite de télécommunications au monde dédié à un établissement financier, la  "Bank Rakyat Indonesia", qui compte 53 millions de clients dans l'archipel indonésien, selon Arianespace. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live