Arnaud Dolmen : "Tôt ou tard, le jazz va redevenir une musique très populaire" #MaParole

portraits
#MaParole Arnaud Dolmen
Arnaud Dolmen ©Cédrick-Isham Calvados
Il est considéré par Jazz magazine comme l’un des cinq meilleurs batteurs en France. Le Guadeloupéen Arnaud Dolmen, également compositeur, a signé cette année son deuxième album intitulé Adjusting. Avant ses deux concerts en Guadeloupe et à Paris, il fait escale dans #MaParole.

Dès l’âge de deux ans, Arnaud Dolmen s’est mis à la musique. A l’époque, son père militaire avait emmené la famille à Tarbes dans le Sud-Ouest. Grâce à une mutation bienvenue côté maternelle, la famille est repartie en Guadeloupe. C’est là, à l’âge de cinq ans, qu’Arnaud Dolmen a découvert le gwo ka, la musique traditionnelle de la Guadeloupe qui l’a accompagné toute sa vie.

#1 Gwo ka et mentor

Inscrit à l’atelier Marcel Lolia dit Vélo, le père du gwo ka, qu’il n’a pas connu, Arnaud Dolmen a suivi l’enseignement de Georges Troupé. Avec Georges Troupé, son prof de ka, c’était plus que des cours, presque un apprentissage de sa future carrière de musicien. L'apprenti batteur passait ses après-midi avec son mentor. Arnaud Dolmen jouait pendant des heures qui lui semblaient des minutes. Souvent, avec son prof, ils mangeaient ensemble et parfois il restait dormir. Dans un extrait de l’émission Faut pas rêver sur le gwo ka, on voit Georges Troupé et son disciple Arnaud Dolmen. Une relation unique. Regardez ci-dessous ↓

Passionné de musique, Arnaud Dolmen a logiquement intégré un orchestre de jeunes dénommé Kimbol. De cette enfance et adolescence en Guadeloupe marquées par la musique, il garde une nostalgie. Mais pour vivre du jazz qu’il a toujours aimé, il était plus simple de venir dans l’Hexagone. C’est ce qu’il a fait au début des années 2000. Pour rassurer ses parents, Arnaud Dolmen s’est inscrit en BTS de gestion et de comptabilité à Toulouse. Il a aussi suivi les cours de l’école de batterie de Dante Agostini avec Daniel Demoulin, un autre professeur qui l’a durablement marqué.

#2 Tonbé Lévé

Après cinq années à suivre l’enseignement de l’école Dante Agostini, une fois diplômé, Arnaud Dolmen a volé de ses propres ailes. De 2007 à 2010, il a joué avec beaucoup de chanteurs et musiciens de zouk et de variété créole tels que Jocelyne Béroard, Tony Chasseur ou encore Dédé Saint-Prix. Quand Jacques Schwarz-Bart, le meilleur saxophoniste français selon lui, a fait appel à ses services, il ne se sentait pas tout à fait près, mais il a foncé et a tout fait pour s’adapter. Avec le jazzman installé aujourd’hui à New-York, il a joué au Japon et en garde un souvenir ému. En 2017, Arnaud Dolmen a sorti son premier album intitulé Tonbé Lévé. Le batteur a puisé dans ses racines guadeloupéennes et son amour du gwo ka pour composer cet opus. L’accueil de la critique a été très favorable.

Arnaud Dolmen album Tonbé Lévé
©DR

#3 Adjusting

En 2021, Jazz Magazine a distingué Arnaud Dolmen comme faisant partie des cinq meilleurs batteurs français. Un honneur et un moteur pour le musicien guadeloupéen. Mais la période de pandémie l’a un peu stoppé dans sa lancée. Il a apprécié de pouvoir rester un peu en famille, composer et jouer comme il l’entendait, mais la scène lui manquait. Malgré tout, la période a été productive. En janvier 2022, Arnaud Dolmen a sorti son deuxième album entièrement composé par ses soins. Adjusting, un titre très dans l’air du temps ou comment s’adapter à cette drôle de période, explique le musicien.

Dans cet album, il a fait appel à plein de musiciens très différents dont la flutiste Naïssam Jalal ainsi que Moonlight Benjamin, une chanteuse et prêtresse de vaudou haïtienne.  Dans son titre, Les Oublié.e.s, il rend hommages aux saxophonistes Emilien Antile et Robert Mavounzy, des Charlie Parker guadeloupéens, méconnus en France. En parallèle, Arnaud Dolmen a signé la musique de deux documentaires : Camarade Jean de Franck Salin (La 1ère) et Une histoire à soi d’Amandine Gay (Arte). Il rêverait de composer des musiques de film. Il a d’ailleurs tourné dans une série, The Eddy, sur Netflix réalisée par Damien Chazelle (Lalaland). Une expérience qui l’a bien amusé. Le batteur très souvent à l'affiche dans des clubs de jazz parisien va entamer en avril une série de concert avec son propre quartet avec la ferme volonté de toucher un large public, plus jeune et pas forcément connaisseur de jazz.

À la prise de son : Anatole Debeaumont

Pour retrouver tous les épisodes de #MaParole, cliquez ici. #MaParole est désormais téléchargeable sur les plateformes de podcast suivantes : Apple Podcasts, Spotify, Castbox, Podcast Addict, Sybel, Amazon Music et RadioPlayer France.

♦ Dates des concerts d'Arnaud Dolmen :

9 avril Scène Nationale de l'Artchipel "Adjusting Quartet" - Basse-Terre, Guadeloupe

20 avril Concert de sortie de l'album Adjusting au New Morning - Paris, France

16 juin Première Rencontre autour du Piano "Adjusting Quartet" - Guadeloupe

9 juillet Capbreton Jazz Festival "Adjusting Quartet" - Capbreton, France

15 juillet Jazz des 5 Continents "Adjusting Quartet" - Marseille, France

♦♦ Arnaud Dolmen en en 5 dates ♦♦♦

► 4 octobre 1985 

Naissance à Bar-le-Duc

► 1990 

Entrée à l’école de musique Marcel Lollia dit Vélo, dirigée par Georges Troupé (Sainte-Anne, Guadeloupe)

► 2009 

Premier prix à l'école de batterie Dante Agostini, dirigée par Daniel Dumoulin (Toulouse, France)

► 5 octobre 2017 

Sortie de son 1er album de jazz, Tonbé Lévé

► 28 janvier 2022

Sortie de son 2ème album de jazz, Adjusting