Australie : le coronavirus inquiète mais la gay parade du « mardi gras » n’a pas été annulée

coronavirus
Australie Sydney gay parade
©DR
En Australie, les premier cas du coronavirus transmis localement ont été confirmés en Nouvelle Galles du Sud.
Par ailleurs le nombre de cas contractés en dehors du pays avoisinerait les 30, avec un mort.

 
malgré la grosse peur du virus, le défilé du Mardi Gras à Sydney a eu lieu ce week-end, un moment clé pour les communautés gay. Le Mardi Gras est le plus grand rassemblement  annuel dans les rues de Sydney. Pour des milliers de membres des communautés gays et lesbiennes, strass et paillettes,  glamour et solidarité ont été plus forts que la peur du Coronavirus. Harzi, un participant traduit l’état d’esprit :

Je suis un peu inquiet, en fait, mais tant que les gens ont des pratiques hygiéniques, ils se lavent les mains, et ils se couvrent la bouche quand ils toussent, c'est bon.  Mais quand même, dès que j'entends tousser, je m'éloigne discrètement. 


Même confiance chez Oseyahn O'Meara de l’Association de Danse Aborigène :

Non, je n'ai pas vraiment peur.  Je sais que je suis en bonne santé.  Je sais que des gens s'inquiètent… 


Contaminations et prévention

D’autres personnes à Sydney et dans le reste du pays, sont réellement inquiètes. Sur les trois dernier cas déclarés en Nouvelle Galles du Sud, deux n'avaient pas séjourné dans des pays touchés par le virus. Brad Hazzard, ministre de la Santé, Nouvelle Galles du Sud explique celui d’une femme contaminée et fait des recommandations avec humour :


La personne n'est pas allée en Iran. Donc, il y a fortes chances que la transmission ait eu lieu ici en Nouvelle Galles du Sud. A ce stade, il est probable qu'elle ait été contaminée par son frère, qui lui s'est rendu en Iran. 

C'est maintenant que nous Australiens, on doit commencer à se taper dans le dos. Donc, on ne se serre plus la main. Ce n'est pas un geste nécessaire. Surtout pas, maintenant, quand le virus est très actif !


L'Australie a interdit l'entrée sur son territoire à toute personne venant de Chine ou d'Iran. A ce jour, il y a près de 30 cas déclarés de coronavirus dans le pays.
©la1ere