Australie : Le gouvernement au secours des sinistrés des incendies

océan pacifique
Australie
©Saeed KHAN / AFP
Canberra débloque de nouveaux fonds, 390 millions d’euros pour aider les dizaines de milliers de sinistrés des gigantesques de forêts qui ont frappé le pays. Un drame passé un peu en arrière-plan depuis la crise du covid-19.
Avant l’arrivée du coronavirus, beaucoup d’Australiens étaient déjà dans la détresse. Fatigués et ruinés, ils ont survécu dans des conditions très difficiles pendant les vagues d’incendies qui ont ravagé certaines régions du pays. Canberra vient de débloquer 390 millions d’euros (650 millions de dollars australiens), pour un programme d’aide aux communautés sévèrement touchées par ces immenses feux de forêt. 780 millions d’euros avaient déjà été distribués auparavant.
 

L’argent financera des projets d’aide

Scott Morrison explique que des programmes d’aide seront financés par ces fonds. Ils doivent répondre directement aux besoins formulés par des conseils régionaux qui établissent des priorités locales. Selon le premier ministre, les victimes des incendies n’ont pas été oubliées durant la lutte contre le COVID-19.
 

Depuis des mois et des mois, nos communautés rurales affrontent les épreuves liées aux feux de forêt, avant l’arrivée du COVID-19 qui lui aussi provoque des situations très difficiles [...] Et dans certains cas, les communautés qui ont souffert horriblement à cause des feux sont aussi très touchées par le virus. J’encourage les communautés à travailler avec les gouvernements de leurs Etats pour fournir une liste de projets prioritaires à l’agence nationale de reconstruction après les feux de forêt.
Scott Morrisson, Premier ministre australien  

 

Plus de 33 morts, 19 000 familles sinistrées et 11,7 million d’hectares brûlés

Près de 19,000 familles ont été sinistrées. Des milliers d’entreprises et d’habitations ont été détruites ou endommagés par les incendies. Mais le gouvernement affirme avoir validé autant de projets de reconstruction. Selon Andrew Colvin, le directeur de l’agence “c’est une très bonne journée pour les communautés victimes des incendies à travers le pays. Je pense qu’on leur montre que malgré les défis liés au Covid-19, on ne les pas oubliées." 

Mais, il y a aussi ce que l’argent ne peut réparer. A partir de septembre dernier et en quelques mois, les feux ont tué plus de 33 personnes, et plus d’un milliard d’animaux, dont des milliers de koalas. 11,7 millions d’hectares de forêts sont partis en fumée.
 

Critique de l’opposition travailliste

L’opposition travailliste critique le plan de sauvetage du gouvernement depuis longtemps. Cité par le Sydney Morning Herald, le sénateur Murray Watt, porte-parole du parti pour le management des crises, dénonce la lenteur du gouvernement pour verser les aides : “l’urgence des besoins des petites entreprises dans les endroits dévastés par les feux, a été ignorée par le gouvernement de Canberra.”

Seulement un tiers des dégâts liés aux feux a été nettoyé. Suite à la destruction de leur habitat naturel, il ne resterait plus qu’entre 40 000 et 100 000 koalas dans toute l’Australie. Heureusement, des pluies diluviennes, les plus importantes depuis 30 ans (du moins en Nouvelle-Galles-du-sud), ont arrêté ces incendies que l’on n’arrivait pas à vaincre et qui ont ravagé plusieurs Etats. Des feux gigantesques, favorisés par la sécheresse liée au réchauffement climatique, et qui suscitent des inquiétudes pour les années à venir.