Basket-Ball : la martiniquaise Iliana Rupert prend ses marques avec les Bleues

basket-ball
Iliana Rupert durant les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 ©BALLET PAULINE/KMSP/AFP
Iliana Rupert n'a rejoint l'équipe de France que mercredi matin après avoir remporté le titre de WNBA avec les Las Vegas Aces. Les joueuses tricolores disputent depuis ce jeudi les championnats du monde en Australie.

Elue meilleure joueuse du championnat de France avant de faire ses valises pour Bologne, Iliana Ruppert, la fille de l'ancien international Thierry Rupert (décédé en 2013), doit encore digérer le voyage, le décalage horaire, et prendre ses marques dans le groupe.

"J'ai été en contact avec les filles pendant toute la préparation, j'ai demandé les systèmes pour me familiariser avec, essayé de regarder les matches quand je pouvais. Du coup, la pratique se passe plus simplement" explique Rupert (21 ans, 44 sél.).

Avec les forfaits d'Endy Miyem et de la Martiniquaise Sandrine Gruda avant la compétition, "Ili", pour l'instant seulement utilisée en sortie de banc, est appelée à devenir l'une des principales armes tricolores dans le secteur intérieur.

"Iliana va monter son niveau au fil de la compétition à l'image de Rudy (Gobert) à l'Euro. On n'est pas pressées non plus, il reste trois matches de poule et plus, j'espère"

estime Alexia Chartereau, l'une de ses partenaires dans la raquette.

Rupert se sait attendue dans un style différent de Chartereau, plus proche du panier: "On a beaucoup d'intérieures qui s'écartent. Je peux le faire aussi mais c'est important que j'apporte aussi de la profondeur, du post up (jeu dos au panier), et au rebond, car on est un peu en pénurie actuellement."

En dehors du parquet, Sarah Michel loue sa capacité à "mettre de l'ambiance, amener une certaine légèreté, notamment par ses blagues nulles mais marrantes".

Belle entrée dans la compétition

Les françaises ont surpris dès leur premier match en battant les favoris l'Australie ce jeudi 57-70. Leur prochain match est annoncé ce dimanche face au Mali. L'occasion pour "Ili" d'intégrer totalement l'effectif.