Basket : l'international guadeloupéen Florent Piétrus annonce prendre sa retraite

basket-ball
Flo Piétrus
Florent Piétrus lors du championnat du monde de 2014 ©Jorge Guerrero / AFP
Quatrième joueur le plus capé en Equipe de France, le défenseur guadeloupéen Florent Piétrus a annoncé prendre sa retraite à 39 ans. Retour sur le parcours de ce champion qui ne compte pas s'éloigner trop des parquets. 
Vingt ans après ses débuts dans le club de Pau-Orthez, Florent Piétrus arrête sa carrière professionnelle. Dans un message posté sur les réseaux sociaux, il explique : "Le plaisir de jouer est toujours là, mais l'envie de se poser est plus forte."
 
Une décision "mûrement réfléchie", assure-t-il, lui qui confie avoir toujours jouer chaque match "comme si c'était le dernier" : "J'étais prêt à tout parce que j'ai vécu mes derniers instants en tant que basketteur professionnel à fond".

Florent Piétrus, joint par Alain Rosalie :

Florent Piétrus sur sa retraite

 

Il y a vingt ans, en septembre 2000, le grand Pau-Orthez décidait de purger son effectif et de reconstruire autour de trois gamins plutôt doués. La reconstruction devait prendre plusieurs années. Ça c'est ce qui était prévu. Nous on avait d'autres plans... 


Sous la conduite de l'entraîneur Claude Bergeaud, Florent Piétrus et cette nouvelle génération permettent au club palois de remporter dès 2001 le championnat de France, avant de réussir à nouveau en 2003 et en 2004. Il évolue ensuite au national aux côtés de champions comme Boris Diaw, Tony Parker, ou encore le Guyanais Tariq Abdul-Wahad, premier joueur français à fouler les parquets de la NBA. 
 

Une abnégation indispensable

Avec l'équipe de France, Florent Piétrus a été un défenseur souvent imparable du haut de ses 2,02m, mais surtout loyal, présent et indispensable. Pour preuve, le sacre de 2013 où les Bleus terminent champions d'Europe face à l'Espagne, martyrisée par le rebond du Guadeloupéen, accompagné par trois autres Guadeloupéens, Mickaël Gélabale, Johan Pétro et Alexis Ajinça.

Après un détour par le championnat espagnol, Florent Piétrus revient en France où il évolue à Nancy jusqu'en 2016, puis à Gravelines-Dunkerque, Levallois et enfin, le SIG Strasbourg et en 2019, Orléans, où il vient de conclure sa carrière professionnelle dans l'ombre du coronavirus. 
 
À 39 ans, c'est donc une légende unanimement saluée qui raccroche. Sur les réseaux sociaux, de nombreux messages de remerciements et de respect affluent.
 
Quatrième joueur le plus capé de l'équipe de France, Florent Piétrus va désormais rejoindre Metz en N2 où il entamera sa reconversion profesionnelle. 
 

Bonus : la leçon de basket

En 2016, juste avant les Jeux Olympiques de Rio, Florent Piétrus avait donné "une leçon de basket" au journaliste Martin Baumer dans cette petite vidéo dans laquelle il racontait également son parcours :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live